RMC Sport

Liga: Grenade scandalisé par un tweet salace de son propre sponsor

Le club espagnol de Grenade a exigé des excuses immédiates auprès de son propre sponsor, la marque de paris sportifs, Winamax, pour un tweet jugé blessant.

Les sites de paris sportifs sont devenus experts en communication ironique et détournée pour attirer les parieurs. Mais les moqueries ont aussi leur limite. Le compte espagnol de Winamax a ainsi provoqué la colère du club de Grenade, dont il est le sponsor principal, pour un tweet jugé "blessant" et irrespectueux. 

Le message en question est une illustration détournée de la "heat map" (indicateur en couleur de la zone d'activité d'un joueur) de Joao Felix, joueur de l'Atlético de Madrid, auteur d'une performance majuscule face à Grenade, humilié 6-1 par les Colchoneros (6-1), également portés par un Luis Suarez bouillant. Le dessin représente un phallus qui a scandalisé le club andalou. 

-
- © -

"Le Grenade CF demande des excuses publiques et une rectification immédiate à Winamax Deportes pour son tweet blessant et irrespectueux envers le club et ses fans, a écrit Grenade sur son compte Twitter. De même, nous nous réservons le droit de prendre les mesures appropriées pour défendre les intérêts d'une institution de 89 ans d'existence."

En attendant les excuses, le message a été retiré du compte Twitter de la marque. La lourde défaite de Grenade sur le terrain de l'Atlético gâche, elle, le très bon début de saison de la part des coéquipiers de l'ancien Rennais Dimitri Foulquier. Avant la rencontre, ils occupaient la première place du championnat grâce à leurs victoires lors des deux premières journées et sont toujours en course pour se qualifier en phases de poule de la Ligue Europa. 

Septièmes la saison dernière, ils ont passé les 2e et 3e tour de qualification en C3 avant d'affronter Malmö, jeudi en barrage, pour tenter de se hisser dans les poules. 

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue Europa

NC