RMC Sport

Valladolid: Ben Arfa "victime" d'un joli petit pont face à Valence

Titulaire pour la deuxième fois de la saison seulement, mardi face à Valence, Hatem Ben Arfa s'est fait surprendre par un petit pont infligé par Dani Parejo.

Hatem Ben Arfa a connu le sort qu'il a fait subir à de nombreux joueurs au cours de sa carrière, mardi soir lors de la rencontre entre Valence et Valladolid (2-1). Alors qu'il montait au pressing pour empêcher une relance des Valencians devant leur surface de réparation adverse, le milieu de terrain offensif s'est fait éliminer par un petit pont du capitaine Dani Parejo.

Un sort dur à avaler pour celui qui s'est distingué tout au long de sa carrière pour ses gestes techniques à en faire perdre la tête à ses "victimes". Arrivé en janvier à Valladolid, Ben Arfa signe pour le moment un passage très discret au sein du club espagnol, 13e avec 10 points d'avance sur le premier relégable. 

Remplacé à l'heure de jeu

Mardi soir, il disputait seulement son cinquième match avec la Pucela et sa deuxième titularisation. L'entraîneur Sergio avait un peu modifié son dispositif technique en alignant "HBA" comme deuxième attaquant en soutien d'Enes Unal. Il a été remplacé à l'heure de jeu par Pablo Hervias (59e) sans avoir réussi à faire la différence. Il a parfois semblé s'impatienter face au manque d'automatismes avec ses coéquipiers. Son équipe s'est finalement inclinée en toute fin de match sur un but de Kang-in-Lee (89e). 

Interrogé sur son utilisation très rare de Ben Arfa la semaine dernière, Sergio avait préféré botter en touche. "Je n'aime pas parler des cas individuels, avait-il rétorqué avant la réception d'Alavès (1-0), samedi. L'effectif est composé de 25 joueurs, pas seulement Ben Arfa... Il y a aussi les trois joueurs du centre de formation. Il est en condition parfaite pour que nous puissions l'utiliser quand nous le décidons. C'est une option de plus comme celles de Miguel, Oscar ou Waldo "

NC