RMC Sport

20.000 euros d'amende avec sursis pour Rennes à cause de sa pelouse contre l'OM

Une semaine après avoir de nouveau proposé une pelouse dans un état déplorable face à l'OM, le Stade Rennais a été sanctionné d'une amende de 20.000 euros avec sursis par la commission des compétitions de la LFP.

Après leur défaite contre l'OM (1-0), vendredi dernier en Ligue 1, certains joueurs du Stade Rennais, Damien Da Silva en tête, avaient pointé du doigt un excès d'engagement de la part des Olympiens. Mais à vrai dire, le principal danger pour les acteurs durant la partie venait sans doute de la pelouse du Roazhon Park, dans un état indigne d'une rencontre professionnelle... ce qui a valu au club breton une sanction.

Les actions menées ont été jugées insuffisantes

Après avoir auditionné le "stadium manager" du Stade Rennais, la commission des compétitions de la LFP a en effet jugé insuffisantes les actions menées par le club pour l’amélioration de la qualité de sa pelouse malgré les arguments avancés (enchaînement des matchs avec le Mondial féminin, intempéries...). La commission a donc décidé de lui infliger une amende de 20.000 euros avec sursis.

Invité mardi de l’After Foot, sur RMC, le directeur général de la Ligue Didier Quillot avait évoqué ce dossier. "A Reims et à Rennes, le problème a été parfaitement identifié, disait-il. Vous savez que Reims a accueilli des matchs de la Coupe du monde féminine en juin. Ce n’est pas une excuse, c’est la vérité. Il faut normalement entre huit et dix semaines à la fin de la saison pour remettre la pelouse en état, or le club de Reims n’a pas eu le temps de faire cela, et c’est pareil pour Rennes. Croyez-vous sincèrement qu’Olivier Létang (le président rennais, ndlr) est ravi de l’état de la pelouse? J’étais vendredi dernier au Roazhon Park, Olivier était désolé."

LB avec CC