RMC Sport

Angers: "Beaucoup de clubs" sur N’Doye

Cheikh N'Doye

Cheikh N'Doye - AFP

Invité de Larqué Foot, Olivier Pickeu, manager d’Angers, a fait le point sur le mercato de l’étonnant 3e de L1. Cheikh N’Doye, la révélation de la première partie de saison, rêve d’Angleterre mais devrait rester alors qu’un départ de Ludovic Butelle se profile.

N’Doye, l’Angleterre mais pas tout de suite

« Cheikh est important dans le projet. Il fait partie des joueurs sollicités. On va essayer de faire en sorte qu’il reste avec nous jusqu’à la fin de la saison. Il est dans cette énergie. Il a un entourage et un environnement très positifs. Si un top club arrive, on va devoir batailler et discuter. On n’a pas l’habitude de garder des joueurs contre leur gré. Ça fait partie de notre logique. On est le 19e budget de L1. C’est compliqué d’empêcher des joueurs comme ça, qui sont arrivés sur le tard. Il est dans l’énergie de continuer avec nous et de continuer à avoir un comportement exemplaire. On s’était fixé ce projet-là en début de saison. On lui a dit : "Viens faire une année et je suis persuadé qu’on va remarquer ce que tu es capable de faire dans d’autres divisions".

Un transfert puis un prêt ? Ça peut être une solution. Je veux assurer qu’à l’heure où on se parle, il y a beaucoup de clubs (intéressés) mais on n’est pas entré dans des considérations de transfert. On va tout faire pour qu’il reste chez nous et faire une bonne deuxième partie de saison. (…) Il nous a dit qu’il rêvait d’Angleterre quand on lui a présenté notre projet. On va tout faire pour l’aider. Il a le profil pour s’éclater là-bas. »

Butelle vers Bruges

« Ça, c’est plus surprenant ! L’année dernière, il avait fait une grande saison. Cette année, il se révèle comme un rempart important. Un départ ? Je pense qu’on est plus dans cette orientation. C’est compliqué pour nous. C’est un joueur de 33 ans, sollicité par plusieurs clubs à l’étranger avec une belle évolution de carrière en perspective. Et comme ça peut être son dernier contrat… Ça pourrait être vers un club du côté de la Belgique. Il y a Bruges notamment. Un deuxième club s’est aussi manifesté, Anderlecht. Ce serait une progression financière. Le club qui se fait le plus pressant, c’est Bruges. »

Pas de départ pour Thomas

« Il va rester. »