RMC Sport

Angers-Lyon: l’OL n’a toujours pas digéré l’affront de Gerland

En déplacement ce samedi (17h) à Angers, les Lyonnais souhaitent chasser le souvenir d’une humiliation subie lors des adieux à Gerland en décembre (0-2). Et espèrent du même coup revenir sur un concurrent direct à l’Europe.

En début de saison chaque club coche ses rendez-vous face aux cadors ou aux rivaux de toujours mais certaines rencontres moins attendues s’ajoutent parfois en lettres d’or. Le déplacement de l’OL, samedi à Angers (17h), en fait partie.

Le 5 décembre dernier, à l’occasion de ses adieux à Gerland devant tous les anciens du club, les Rhodaniens essuyaient un quatrième revers en cinq rencontres face au promu (2-0). Série qui allait précipiter le coach, Hubert Fournier, vers la sortie.

Genesio : « Une revanche par rapport à nous-mêmes »

Et les Gones n’ont guère oublié. « On sait qu’on a montré un mauvais visage au match aller », lance Samuel Umtiti ce vendredi en conférence de presse. Successeur de Fournier, Bruno Genesio en appelle ainsi à l’orgueil des siens pour chasser les vieux démons : « La revanche, ça sera par rapport à nous-mêmes parce qu’en dehors du match d’Angers qui était le dernier match à Gerland, c’était une période noire. On s’en souvient encore. C’est une série qui était catastrophique en termes de points et de jeu. »

Mais la quête des hommes de Jean-Michel Aulas, dixième de Ligue 1, c’est avant tout une place européenne, que convoite plus que jamais son adversaire du jour, actuellement au pied du podium. « On a envie de retrouver le haut du classement donc ça, c’est une grande motivation, assure Umtiti. » Et Genesio de renchérir : « Ce n’est pas seulement une revanche par rapport au match aller, c’est aussi parce qu’on a envie d’avancer ». Et de s’offrir quelques rencards supplémentaires.

Koné de retour

Bruno Genesio dispose de tout son effectif, à l’exception de Nabil Fekir, Gueida Fofana et Rafael pour ce déplacement chez le SCO. Le coach de l’OL pourra compter sur son défenseur central, Bakary Koné, gêné par des douleurs au talon depuis quelques semaines.

Equipe possible : Lopes - Jallet, Yanga-Mbwia, Umtiti, Morel ou Bedimo - Gonalons (cap), Tolisso, Grenier - Valbuena, Lacazette, Kalulu

Jérémy Bilinski avec EJ, à Lyon