RMC Sport

Aulas : «L’OL est capable de gêner le PSG»

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas - -

Le très influent président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, fait le point sur l’actualité lyonnaise, aussi bien masculine que féminine. Et estime sa formation de L1 capable de hisser son niveau de jeu.

Jean-Michel Aulas, que pensez-vous de la candidature de Christophe Bouchet à la tête de la Fédération française de football ?

Sa candidature est un peu isolée. Pour être à la tête de la fédération française, il faut probablement avoir une équipe. Je n’ai pas vu pour le moment d’équipe complète… C’est aussi quelqu’un qui est assez indépendant dans ses idées. Pour être président de la fédération, il faut avoir le soutien de l’ensemble du monde amateur et professionnel. Je ne sais pas s’il pourra les concourir.

Que vous inspire le trio de tête de la Ligue 1, composé de Marseille, Paris et Lyon ?

Effectivement aujourd’hui, Marseille est devant et surprend car il n’avait pas été annoncé favori dans la course au titre par les spécialistes. Et devant aussi, tout de suite derrière, il y a Paris, ça c’était plus annoncé. Lyon est un peu dans le rôle du challenger comme l’est l’Olympique de Marseille. Si Marseille estime pouvoir gêner Paris, j’imagine que l’Olympique Lyonnais en est capable aussi…

Où en êtes-vous par rapport au Stade des Lumières ?

On reste sur cette volonté de terminer le Stade des Lumières pour juin 2015, pour permettre à l’équipe d’en prendre possession pour le championnat 2015-2016… C’est vrai que vu de l’UEFA, cette acharnement judiciaire sur des recours qui n’ont pour but que de repousser l’échéance, apparaissent dérisoires. Tous les grands d’Europe ont un stade digne de leur équipe, c’est ce que nous allons faire à Lyon.

Une de vos joueuses (Sonia Bompastor, capitaine de l’OL) n’est pas retenue en Equipe de France féminine. Surpris ?

Je suis très surpris, je n’ai pas eu le temps de discuter avec Sonia. C’est vrai qu’il y a une inquiétude par rapport à cette non-sélection… Il faut que je me renseigne s’il y aurait au sein de l’équipe de France un certain nombre d’autres critères que je ne connais pas... C’est une grosse surprise, voire même une injustice.

A propos de football féminin, le maillot de l’équipe féminine vient de trouver un partenaire privé avec April. Suffisant pour boucler un budget ?

Sur l’ensemble des partenaires équipementiers et économiques, nous ne sommes pas loin de 2,5 millions d’euros par an. Il y a beaucoup d’équipes masculines en Ligue 1 qui n’obtiennent pas ses performances donc ça démontre qu’il y a une appétence pour le football féminin… Il y a un vrai effet des titres européens et de l’équipe de France qui, aujourd’hui grâce à Lyon car elle est composée en majorité de nos joueuses, réussit à attirer non seulement des partenaires internationaux mais aussi des partenaires lyonnais qui se développent à l’international.

propos recueillis par Edward Jay