RMC Sport

Barrière effondrée à Amiens: Joannin s'excuse et regrette ses propos sur les supporters lillois

Bernard Joannin au centre

Bernard Joannin au centre - AFP

Bernard Joannin, président de l’Amiens SC, a admis ce dimanche avoir fait preuve de maladresse en pointant les supporters lillois pour trouver une explication à l’effondrement d’une barrière au stade de la Licorne,qui a fait 29 blessés.

Sa sortie a fait beaucoup de bruit. Peu après l’effondrement d’une barrière lors d’Amiens-Lille, qui a fait 29 blessés ce samedi soir, Bernard Joannin, président de l’ASC, a pointé les fans du LOSC en évoquant les "500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain".

De quoi faire réagir, notamment dans le camp lillois, où son homologue du LOSC, Gérard Lopez, s’est dit "choqué" par des déclarations "tapageuses". 

"J’ai peut-être eu quelques paroles maladroites concernant les supporters lillois et je m’en excuse fortement, a reconnu Bernard Joannin au Courrier Picard. Je voulais juste que leur joie pour célébrer ce but, de façon légèrement excessive, avait pu mettre leur sécurité en danger."

A lire aussi >> Barrière effondrée à Amiens: Lopez "choqué" par les déclarations "tapageuses" de Joannin

"J’ai été maladroit"

Invité ce dimanche matin dans Téléfoot, Bernard Joannin a renouvelé ses regrets. "Dans ces moments choquants, des propos peuvent dépasser la pensée. Je me suis exprimé de façon maladroite. Je le regrette fortement. J’ai appelé Marc Ingla (directeur général du LOSC) pour lui exprimer mes regrets."

"J’ai juste voulu exprimer le fait qu’il faut réfléchir à ces descentes de supporters. En une seconde, plus de 300 personnes, soit une poussée de plus de 20 tonnes, arrivent sur une barrière", a tenu à ajouter Joannin.

A lire aussi >> Barrière effondrée à Amiens: "On sera ferme", promet Laura Flessel

VIDEO. Le best-of de l’After foot du samedi 30 septembre

JBi