RMC Sport

Bastia dément les accusations

-

- - -

Visé par deux enquêtes suite à des signalements effectués par le service antiblanchiment du ministère de l’Economie et des Finances, comme l’a révélé Le Monde ce mercredi, le SC Bastia s’est défendu via un communiqué. Extraits :

« Avant toute chose, le club tient à préciser qu’il n’a jamais été avisé de quelconques procédures le concernant. Il entend ensuite affirmer de manière claire :
- que le marché du stade avec pelouse synthétique du centre d’entrainement des jeunes situé à Borgo, n’a donné lieu à aucune malversation ni flux financier irrégulier.
- que les sommes qui ont été versées par le club à ses fournisseurs, notamment pour la location de minibus afin de transporter les jeunes du centre de formation, sont toutes fondées et justifiées.
- qu’aucun débit de boissons de Bastia ou d’ailleurs n’est ou n’a été fournisseur du club. Il est donc parfaitement faux et mensonger d’écrire qu’une telle structure « a perçu plusieurs centaines de milliers d’euros du club ».
- que les membres du comité directeur du SCB n’ont en aucune façon été proches d’un quelconque « gang », contrairement à ce qu’affirme « Le Monde » dans son intertitre.
(…)
Pour l’heure, le Sporting tient à assurer à l’ensemble de ses supporters et à ses partenaires qu’aucune irrégularité n’émane ou n’a émané de la comptabilité du club. C’est serein que ce dernier examine actuellement les éventuelles actions à engager pour faire valoir ses droits et préserver son image. »

La rédaction