RMC Sport

Bastia-Nice : une affaire Bosetti ?

Alexy Bosetti

Alexy Bosetti - -

Le collectif des victimes du 5 mai, qui se bat pour le souvenir de la tragédie de Furiani, dénonce l’attitude Alexy Bosetti lors du match Bastia-Nice samedi dernier (0-1). L’attaquant niçois aurait mimé un effondrement des tribunes…

Déjà tendues, les relations entre supporters bastiais et niçois risquent de ne pas s’arranger... Alexy Bosetti, l’attaquant de l’OGCN, est accusé par le collectif des victimes du 5 mai 1992 d’avoir eu un comportement « irrespectueux » lors du match contre son club et Bastia samedi dernier. « Il a montré la banderole qui faisait face au banc de touche niçois et portant la mention ‘‘Pas de match le 5 mai’’ puis a levé ses deux mains ouvertes vers le public et mimé une chute, explique l’association dans un communiqué. L’interprétation est facile à faire, ce joueur dit ‘‘professionnel’’ a chambré en faisant référence à la catastrophe de Furiani le 5 mai 1992 (5/5 les doigts des deux mains). Ce comportement irrespectueux pour les 18 personnes décédées et les 2300 blessés lors de cette tragédie et leurs familles, est pour nous scandaleux... »

Contacté par RMC Sport, Jean-Pierre Rivère, le président niçois, a l’intention de faire toute la lumière sur cet incident. « Les bras m’en tombent, confie-t-il. Ça me semble tellement gros. Je suis très surpris. Je vais appeler le président du collectif. On va regarder les images. » L’attaquant de l’OGCN, lui, ne comprend l’accusation dont il fait l’objet. « Je l’ai eu au téléphone, indique son président. Je lui ai souligné la gravité de ce genre de choses. Il me certifie qu’il n’a absolument pas fait ce geste dans cette intention-là. Il dément. Si ça continue, il va porter plainte. Il m’a dit : ‘‘j’ai chambré les supporters bastiais, c’est sûr, mais je n’ai jamais eu l’idée d’aller jusque-là’’. Il est choqué. Il ne comprend pas ce qui lui arrive. » Alexy Bosetti, 19 ans, est un ancien membre de la Brigade Sud Nice (BSN). Quelques jours avant le match, il avait déjà chambré les supporters bastiais sur Twitter.

« On n’acceptera jamais ce genre de choses »

« On sait ce qu’il se passe entre Alexy Bosetti et les supporters bastiais, on sait qu’il y a un contexte très particulier, reconnaît Jean-Pierre Rivère. Il a un petit peu chambré les supporters bastiais avant le match. On lui a demandé d’arrêter ça. » A Furiani, les invectives sont d’ailleurs allées dans les deux sens. « Il a chambré les Bastiais, comme il s’est fait chambrer, assure le président de Nice. Quand on arrive dans le couloir de Furiani, il y a un énorme poster avec un joueur niçois, en l’occurrence Alexy Bosetti, qui est en train de se faire tacler par derrière. Avec un intitulé en corse que je n’ai même retenu… Ce qui est sûr, c’est que si éventuellement Alexy avait fait une erreur mais j’ai encore beaucoup de mal à y croire, on n’acceptera jamais ce genre de choses. Ça me semble tellement inacceptable que notre position est très claire. Mais je ne veux pas incriminer le joueur à l’avance. On veut d’abord savoir les faits. » Quatrième de Ligue 1, l’OGC Nice aurait certainement préféré se concentrer sur l’aspect sportif ces prochains jours…

LP avec MBo