RMC Sport

Ben Arfa prêt à tout pour partir

-

- - -

Après une réunion houleuse avec son président jeudi après-midi, le joueur marseillais a entamé un bras de fer avec le club marseillais qui ne veut plus le libérer après l’avoir poussé vers la sortie. Sa décision est irrévocable.

La mine fermée, encadré par ses proches, Hatem Ben Arfa quitte, jeudi après-midi, la Commanderie en trombe alors que la séance d’entraînement n’a pas encore débuté. Quelques minutes plus tôt, une réunion houleuse a réuni le joueur marseillais et son président. Au menu des discussions, l’avenir du joueur.

Alors qu’il se dirigeait lentement mais sûrement vers un prêt avec option d’achat à Newcastle comme il le souhaitait, l’ancien Lyonnais a été déclaré intransférable par ses dirigeants en raison du bon de sortie finalement accordé au buteur sénégalais.

Ce dernier, qui lui aussi avait été jugé intransférable avant le début du championnat, doit en effet s’engager dans les prochaines heures avec Fenerbahçe. Du coup, la direction sportive du club phocéen, prise de court, a décidé dès le début de la semaine de ne plus se séparer de Ben Arfa alors qu’il bénéficiait pourtant d’un accord verbal pour partir.

Le président du club, Jean Claude Dassier, l’a confirmé jeudi après-midi de vive voix au joueur ainsi qu’à ses conseillers. Furieux de cette décision, Ben Arfa a alors décidé de ne pas s’entraîner et de rentrer chez lui. Il n’a pas voulu également s’entretenir avec son entraîneur Didier Deschamps avec lequel il a atteint un point de non retour.

Point de non retour

Le joueur, très en forme, ne sera pas du déplacement samedi soir à Valenciennes. Il est visiblement prêt à tout pour quitter l’OM d’ici à la fin du mois. En Angleterre, Newcastle reste sur les rangs pour le récupérer dans le cadre d’un prêt payant et en prenant à sa charge l’intégralité du salaire du joueur.

D’autres formations européennes, séduites par sa remarquable performance d’Oslo avec l’équipe de France, seraient également venues aux renseignements. Mais, Marseille ne veut désormais plus rien écouter le concernant. Le président Dassier l’a confirmé hier soir. « L'offre de Newcastle est inexistante car soumise à l'accord de la direction sportive du club, a-t-il poursuivi après la réunion. Ben Arfa est à l'OM. Mais il va falloir que Deschamps et Ben Arfa se reparlent. Je n’en dirai pas plus »

Le joueur, frustré et déçu du l’attitude des dirigeants à son égard, est déterminé. Après Niang, Marseille s’ouvre un nouveau clash. Celui là pourrait être encore plus brûlant.

M.B.