RMC Sport

Blanc : « Ce n’est pas foutu »

-

- - -

Malgré les deux points de retard sur Lyon à une journée de la fin, Laurent Blanc, élu meilleur entraîneur de L1, croit au miracle avant le déplacement à Lens.

Laurent Blanc, vous avez été désigné meilleur coach de L1 à l’occasion des Trophées UNFP. Que représente cette distinction ?
Ce trophée me fait énormément plaisir. J’ai bien conscience que pour la première année dans ce métier d’entraîneur, je connais la meilleure facette. Comme c’est assez agréable, je vais m’efforcer de ne pas connaître l’autre facette qui, celle-là, me parait très difficile à vivre.

Pour votre première année à la tête d’un club, il était difficile d’espérer mieux…
C’est pour ça, j’ai une pensée pour tous les entraîneurs de Ligue 1 et de Ligue 2 qui font le même métier que moi avec la même passion et la même envie. Certains ne sont pas reconnus à leur juste valeur. Vous savez bien que le métier d’entraîneur est le plus facile des métiers. Tout le monde est quelque part un peu d’entraîneur. Mais je peux vous dire que quand on est sur le terrain, c’est très dur et très usant.

Croyez-vous au titre de champion de France ?
Ce n’est pas foutu mais je le répète depuis déjà un bon bout de temps, Lyon a toues les cartes en main pour obtenir son septième titre. Mais on y croit toujours. Dans le football, il y a des scénarios que l’on ne peut pas imaginer. Je n’imagine d’ailleurs pas que Lyon ne ramène pas un ou trois points d’Auxerre. Pour info, la dernière équipe à avoir réalisé le doublé Coupe-Championnat est l’AJA. Si ça pouvait les motiver pour que Lyon ne leur succède pas… C’est une petite anecdote que je tenais à rappeler aux Auxerrois. (Rires).

La rédaction - Julien Richard