RMC Sport

Blanc : « On n’en menait pas large... »

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

Pour Laurent Blanc, le nul arraché à Saint-Etienne (2-2) ce dimanche est un bon résultat pour le PSG, vu le scénario du match. L’entraîneur parisien estime toutefois que son équipe n’a pas livré une prestation convaincante.

Laurent Blanc, comment expliquez-vous les difficultés de votre équipe sur ce match ?

Les jambes étaient peut-être un peu lourdes. La tête n’était pas légère non plus. J’avais décidé de reconduire l’équipe qui m’avait donné entièrement satisfaction à Anderlecht (victoire 5-0, ndlr), je pensais que quatre jours de récupération était suffisants. Mais si le PSG n’a pas été très bon en première période, c’est aussi à cause de Saint-Etienne. Ils nous ont attiré dans ce qu’ils voulaient. Des duels, de l’agressivité. Et nous, techniquement, on a fait quelques erreurs, notamment sur les buts. Et une fois qu’ils mènent 1-0, ça devient difficile.

Etes-vous satisfait du résultat ?

Vu la physionomie du match, c’est un bon résultat, même si on venait pour gagner ici. Mais ce ne sera pas facile de gagner à Saint-Etienne. Je le savais, et tout le monde va le savoir. C’est une équipe accrocheuse, qui vous met en grande difficulté. Si techniquement vous n’êtes pas bons, ce que Paris n’a pas été sur ce match, et qu’en plus vous leur donnait un but, ça devient compliqué. Même pour une équipe comme le PSG.

Paris a au moins montré qu'il avait du coeur...

On l’avait démontré à Marseille, cette qualité-là. On l’avait même démontré lors du Trophée du champion (victoire 2-1 contre Bordeaux, ndlr). C’est une qualité qu’il faut posséder pour être une grande équipe. A 2-0 on n’en menait pas large, mais j’ai senti les joueurs qui espéraient revenir au score. Il faut être aussi honnête, la décision arbitrale favorable nous a aidés à le penser, et à le concrétiser.

Avez-vous craint que vos joueurs lâchent après le deuxième but ?

Ils ne doivent pas lâcher. Si eux ils lâchent à ce moment-là, ça veut dire que l’état d’esprit que je louais cette semaine n’est pas présent. Il y a un très bon état d’esprit depuis le début du championnat et on l’a encore montré, dans la difficulté.

A lire aussi :

>> CE PSG NE SAIT PLUS PERDRE

>> LARQUÉ : « L’ASSE A MANQUÉ DE MÉTIER »

>> Zouma : « Fier mais frustré »

Propos recueillis par Jérôme Sillon et à Saint-Etienne