RMC Sport

Blanc : « Un métier de fou »

-

- - -

Sixième au classement général, Bordeaux compte désormais 9 points de retard sur Lyon. Laurent Blanc, entraîneur de Bordeaux, revient sur sa deuxième année à la tête des Girondins.

Laurent Blanc, croyez-vous encore au titre ?
Quand tu es à deux, trois points de Lyon, tu peux espérer les rattraper ou les doubler. Mais là, ils s’avèrent qu’ils ont 9 points d’avance sur nous. Maintenant, arrêtons de se focaliser sur Lyon. Ils sont premiers et nous sommes sixièmes. C’est vrai qu’il faut regarder devant mais aujourd’hui, il y a d’autres équipes que Lyon. Il y a Nice, Marseille, Rennes, Toulouse. J’espère maintenant qu’on arrivera à chatouiller Lyon lors de la deuxième partie de championnat.

Quel bilan tirez-vous de cette deuxième saison à la tête des Girondins ?
J’avais prévenu et ça se vérifie. La deuxième année est plus difficile. Pourquoi ? Parce qu’on a tendance à se relâcher quand on a fait une bonne saison. Même si le président Triaud ne voudra pas le dire, on a réalisé à mon avis une saison au-delà de nos espérances. Et quand tu termines à la deuxième place, on te demande de faire aussi bien. Le seul problème, c’est qu’après deuxième, il y a premier.

Vous appréciez toujours autant le métier d’entraîneur ?
Je ne le ferai pas longtemps. Ce métier est trop usant, il faut vraiment être fou pour faire ça. Mais si on le fait, c’est qu’on est vraiment fou de football.

La rédaction-Luis Attaque