RMC Sport

Bordeaux à court d’idées

Ludovic Obraniak

Ludovic Obraniak - -

Au terme d’une prestation apathique, les Girondins ont préservé le match nul (0-0) sur la pelouse d’Evian-Thonon-Gaillard, ce dimanche lors de la 21e journée de Ligue 1. Une sortie inquiétante pour un club englué en milieu de tableau.

Bordeaux peut remercier son gardien. Sans un Cédric Carrasso des grands jours, les Girondins seraient sans doute repartis bredouille de Haute-Savoie ce dimanche. Grâce au talent de leur portier, ils décrochent un point presque inespéré face à Evian-Thonon-Gaillard (0-0). De quoi rester invaincus en 2012. Mais pas de quoi se rassurer. Loin de là. Malgré la présence de ses deux recrues hivernales, Mariano et Ludovic Obraniak, le club aquitain a livré une prestation sans relief sur la pelouse du Parc des Sports d’Annecy.

Aucun tir cadré, aucune occasion franche, les joueurs de Francis Gillot n’ont jamais été en position de marquer. « Le point du nul me satisfait, la manière non, peste l’entraîneur girondin. On a été très moyens. Je ne sais pas si le gardien adverse a plongé une seule fois. Il y a tellement de choses à revoir, derrière, au milieu, devant. On ne respecte pas les principes de jeu. On se met à l’envers seuls. Il n’y a pas la manière du tout actuellement et si on veut s’en sortir, il va falloir procéder autrement. En jouant ainsi, on va forcément finir, c’est certain, par en prendre quelques-unes ! »

Carrasso arrête un penalty

Bordeaux est la seule équipe de Ligue 1 à n’avoir jamais marqué plus de deux buts dans un même match cette saison. Un problème d’efficacité qui a failli lui coûter cher face à Evian. Les joueurs de Pablo Correa ont multiplié les offensives sans jamais trouver l’ouverture. Carrasso a même détourné un penalty de Yannick Sagbo (69e). « On a fait le match qu’il fallait, assure Correa. Il n’a manqué que l’efficacité dans la surface adverse. C’est frustrant, mais la performance a été intéressante. Il a manqué un peu de précision, de justesse dans le dernier geste. Pour ma première, j’aurai aimé une victoire mais je ne peux rien reprocher aux joueurs sur le contenu. » Douzième de L1, avec quatre points d’avance sur Auxerre (premier relégable), le promu haut-savoyard peut nourrir des regrets. Bordeaux doit en revanche s’inquiéter. Neuvième du classement, l’équipe au scapulaire, désormais loin des places européennes, va devoir cravacher pour s’offrir une fin de saison attrayante.

Le titre de l'encadré ici

Ajaccio sur son nuage|||

Le club corse s’est imposé à Valenciennes (1-2) ce dimanche après-midi. Les Ajacciens, pourtant réduits à dix après l’expulsion de Paul Lasne (72e), ont fait la différence dans les dernières secondes grâce à un bel enchaînement de Christian Kinkela (91e). Une quatrième victoire consécutive qui propulse les joueurs d’Olivier Pantaloni à la 15e place du classement. Valenciennes se retrouve 16e.

Alexandre Jaquin avec EJ à Annecy