RMC Sport

Bordeaux devra faire sans Diabaté pendant quatre mois

Cheick Diabaté

Cheick Diabaté - AFP

Souffrant de douleurs récurrentes à un genou, Cheick Diabaté va se faire opérer et manquera les quatre prochains mois de compétition, dont la CAN avec le Mali. Pour compenser la perte de son meilleur buteur, Bordeaux espère se faire prêter Yaya Sanogo, mais Arsène Wenger préférerait voir son jeune attaquant rejoindre un autre club de Premier League.

Cheick Diabaté devra bien passer par la case opération. Gêné depuis des années par des douleurs à un genou, l’attaquant bordelais a décidé de se faire opérer prochainement du tendon rotulien et sera éloigné des terrains jusqu’en mai. « A la suite de sa consultation avec le docteur Jean-Pierre Franceschi et en accord avec le docteur Thierry Delmeule, Cheick Diabaté s’est résolu à subir une opération devenue indispensable au bon déroulement de la suite de sa carrière, indique le club bordelais ce jeudi. Son indisponibilité sera de l’ordre de quatre mois. »

Une intervention chirurgicale longtemps repoussée mais vue d’un bon œil par Willy Sagnol, qui devait composer avec l’état de forme fluctuant de son joueur. Diabaté va donc manquer la prochaine Coupe d’Afrique des nations avec le Mali, qui se disputera du 17 janvier au 8 février en Guinée équatoriale. Et pourrait ne revenir que pour les quatre dernières journées de Ligue 1. 

Sanogo entre Bordeaux et Aston Villa ?

Pour compenser l’absence de leur meilleur buteur (huit buts en L1), les Girondins de Bordeaux espèrent conclure le prêt de Yaya Sanogo. Barré par la concurrence à Arsenal, le jeune attaquant français (21 ans), qui possède le même profil que Diabaté, serait tenté par le challenge proposé par Willy Sagnol, son ancien sélectionneur chez les Espoirs. Mais Arsène Wenger préférerait que l’ancien Auxerrois s’aguerrisse dans une autre équipe de Premier League, qui pourrait être Aston Villa, sensible à la situation du joueur. Ce début d’année 2015 est décidément bien compliqué pour les Bordelais.