RMC Sport

Bordeaux l’a fait !

La sentinelle Alou Diarra a donné la victoire aux Girondins de Bordeaux, dimanche contre Lyon (1-0).

La sentinelle Alou Diarra a donné la victoire aux Girondins de Bordeaux, dimanche contre Lyon (1-0). - -

Les partenaires d’Alou Diarra l’ont emporté 1-0. Il n’avait plus battu les Lyonnais au Stade Chaban-Delmas depuis dix ans. Bordeaux (62 points) est dauphin de Marseille (64 points). L’OL est 3e avec 60 points, à une petite longueur de Paris.

Bordeaux n’a pas craqué. Les joueurs de Laurent Blanc ont maintenu le rythme pendant 90 minutes pour conserver l’avantage acquis peu avant la pause grâce à Alou Diarra (43e). L’Olympique Lyonnais a considérablement gêné son adversaire au milieu de terrain, notamment en première période, mais ses attaquants n’ont jamais réellement inquiété Ulrich Ramé. Comme l’admettait Laurent Blanc, après avoir fait le dos rond, les Bordelais se sont remis dans le sens du match : « Après les 15-20 premières minutes, on a commencé à prendre le dessus physiquement, en se procurant des coups de pied arrêtés, et comme souvent, on a réussi à en concrétiser un ». Il est à signaler un pénalty non sifflé par l'arbitre M. Bré pour l'OL à la 5e, suite à une faute de Chalmé sur Ederson dans la surface.

Benzema déplacé à l'heure de jeu sur le côté gauche a été plus tranchant mais n’a jamais su se montrer déterminant. Un coup franc de Juninho à l’extrême limite de la surface a terminé au-dessus de la barre de Ramé. En fin de partie, Diarra et Chamakh auraient pu alourdir la note en faveur des Girondins, mais un super Lloris s’est à chaque fois interposé. Au final, un seul but dans ce sommet qui n’a pourtant pas usurpé son nom. Diarra, pour son second but en championnat cette saison, a été un des meilleurs bordelais de la soirée. Tout comme Chalmé, sorti sur blessure en fin de match. Bordeaux, organisé en 4-2-3-1, sur un mode Ligue des champions, a offert un de ses meilleurs crus. Sa dernière victoire à domicile sur Lyon remontait 1999, année du dernier sacre girondin. L’OL, combatif mais pas tranchant, a été à l’image de l’ensemble de sa saison. L’attaquant de l’OL était forcément déçu après cette défaite : « On est forcément déçus ce soir, mais rien n'est joué, rien n'est fini ce soir, il va falloir continuer à batailler jusqu'à la fin. On a démontré ce soir qu'on avait retrouvé notre jeu. Après, on prend un but sur un coup de pied arrêté, donc à nous de gommer ces quelques petites erreurs pour la fin du championnat ». Tout cela devant un Stade Chaban-Delmas comble, et sous les yeux de Raymond Domenech, Jean-Pierre Escalettes et Bernard Laporte.

La rédaction