RMC Sport

Bordeaux-Lille : Enyeama et le LOSC sont tombés

Vincent Enyeama

Vincent Enyeama - -

Vincent Enyeama ne battra pas le record de Gaëtan Huard. Landry N’Guemo et Bordeaux ont mis fin à l’invincibilité du gardien de Lille ce dimanche en s’imposant à domicile (1-0). Les Nordistes laissent filer le PSG en tête du championnat.

Il a esquissé un sourire en voyant la balle au fond de ses filets. Pour Vincent Enyeama, l’ironie est cruelle : le gardien de Lille vient de se faire piéger par une frappe du Bordelais Landry N’Guemo, détournée par son coéquipier Simon Kjaer sur le poteau gauche (27e). Le Nigérian aura donc tenu 1061 minutes. Insuffisant pour battre le record de Gaëtan Huard (1176 minutes). Car outre l’envie de ne pas laisser le Paris Saint-Germain s’envoler au classement, c’est bien ce record d’invincibilité du portier nordiste qui faisait le sel de ce choc entre Bordeaux et Lille.

Présent sur le bord de la pelouse en qualité d’homme de terrain pour une chaîne de télé, Huard voulait à tout prix garder son bien. « Je ne suis pas faux-cul et je le dis ouvertement, j’aimerais que le record reste aux Girondins de Bordeaux, et à moi en l’occurrence, avec toute l’équipe qui l’avait obtenu à l’époque, avait-il confié avant la rencontre. Je ne vais pas dire : "Ce n’est pas grave." Non, je veux que ça reste chez nous. » C’est donc tout naturellement vers lui que Maurice-Belay, Henrique et Sané se sont élancés pour célébrer le but.

Huard garde son record

Avant de s’incliner, le dernier rempart lillois, apparemment sous pression, avait laissé pointer quelques signes inhabituels de fébrilité. A la 22e minute déjà, pressé par Jussié, Enyeama avait frôlé la catastrophe sur un dégagement. Le couperet allait finalement tomber cinq minutes plus tard et pourrait valoir un bon déjeuner offert à N’Guemo par son entraîneur Francis Gillot. « J’ai envie de sauver le record de mon ami "Guéguette". Il y a deux, trois joueurs, je leur paye à manger s’ils marquent », avait en effet expliqué l’entraîneur girondin lors de la conférence d’avant-match. Il avait d'ailleurs promis qu’il inviterait le buteur à déjeuner : « J’ai fait un pari, il faut que je l’exauce, reconnait Gillot à la fin du match. Je vais inviter toute l’équipe à manger et je suis très content de le faire. J’avais promis à mon ami Gaëtan (Huard) qu’on ferait tout pour sauver son record. Après, il fallait la victoire : le record, quelque part, c’est anecdotique. »

Girard : « On a fait un non match »

De leur côté, les Lillois n’ont pas perdu que le record d’invincibilité de leur gardien à Chabban-Delmas. Car même réduits à dix après l’expulsion de Maxime Poundjé (58e), les Bordelais n’ont pas cédé, gérant leur avance. Et si la possession a été lilloise en deuxième période, les occasions ont continué d’être girondines. Sertic, sur coup franc et Mariano se sont montrés tour à tour dangereux face à un Simon Kjaer décidément pas mieux de sa forme.

« Il n’y a pas grand-chose à dire, se désole René Girard. Quand on ne joue pas, on ne peut pas gagner. On perd logiquement. Je suis déçu du comportement qu’on a eu. On a fait un non match. On ne s’est pas fait deux passes consécutives… contre une équipe qui était un peu plus agressive que nous mais qui n’est pas pour autant meilleure. C’est ce qui m’a fait un peu plus râler mais ils en ont voulu plus que nous. » Les Girondins poursuivent donc leur belle série avec une troisième victoire consécutive qui leur permet de remonter à la sixième place du classement. Quant aux Nordistes, après 11 matches sans défaite, ils s’inclinent pour la troisième fois de la saison et comptent désormais quatre points de retard sur le leader parisien.

A lire aussi :

>> Bordeaux : Le record de Huard, un héritage à préserver

>> Luis : «Lille prend le même chemin que l’OM la saison passée»

>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 17e journée

A.Bo avec O.S à Bordeaux