RMC Sport

Bordeaux, puissance quatre !

Jussiê et Saivet

Jussiê et Saivet - -

Les Girondins de Bordeaux ont écrasé Ajaccio (4-0) ce dimanche après-midi au stade Chaban-Delmas. Après quatre défaites successives, toutes compétitions confondues, les joueurs de Francis Gillot retrouvent le sourire.

Attention, ne surtout pas se fier à la très faible affluence au stade Jacques Chaban-Delmas ce dimanche après-midi. Pour une fois, les quelques milliers de spectateurs présents dans l’enceinte des Girondins n’ont pas regretté d’avoir fait le déplacement. Les joueurs de Francis Gillot ne marquent pas quatre buts tous les jours !

Face à Ajaccio, sans être exceptionnels, ils ont offert un joli spectacle, faisant trembler à quatre reprises les filets du pauvre Guillermo Ochoa. Si le Brésilien Jussiê a enfoncé la première banderille en début de match (1-0, 9e), c’est surtout au retour des vestiaires que les Girondins ont assommé les Corses.

Maurice-Belay et Sertic déchaînés

Déchainé, Nicolas Maurice-Belay a d’abord servi sur un plateau Grégory Sertic (2-0, 50e) avant d’inscrire lui-même le troisième but sur un contre express et un service impeccable de Ludovic Obraniak (3-0, 55e). Tout aussi indispensable, Sertic s’est lui aussi offert un doublé « but-passe décisive », en étant à l’origine de la deuxième réalisation personnelle de Jussiê (4-0, 68e).

Par les temps qui courent, Bordeaux prend cette victoire, la plus large de la saison, avec un immense plaisir. Après quatre défaites de rang, toutes compétitions confondues, les Girondins qui se déplaceront à Guingamp en milieu de semaine, retrouvent la première partie de tableau, ce qui ne leur est pas arrivé depuis la troisième journée de championnat. Pour Ajaccio, en revanche, la situation est toujours aussi préoccupante. Avec six défaites en huit matches, l’ACA, 19e de Ligue 1 avant le derby contre Bastia mercredi, y fonce tout droit…

A lire aussi :

ASM-Rennes : Monaco met la pression

Ligue 1 : Ce qu’il faut retenir de la 15e journée

Larqué : « On ne joue pas avec Lille comme avec Barcelone ! »

La rédaction