RMC Sport

Bordeaux: que pensent les supporters d'un possible rachat?

Les supporters bordelais

Les supporters bordelais - AFP

Dans le viseur d'un duo d'Américains fortunés pour un éventuel rachat, Bordeaux pourrait changer de propriétaire. Une possible révolution qui n'inquiète pas les supporters girondins. Au contraire.

Les Girondins de Bordeaux vont-ils tourner une page de leur histoire? Racheté par M6 en avril 1999, le club au scapulaire pourrait bientôt changer de propriétaire. Parmi les candidats au rachat, un duo d’investisseurs américains tiendrait la corde. Il s'agit de Joseph DaGrosa, patron du fonds d’investissement 1848 Capital Partners LLC, basé à Miami, et du milliardaire Philip Anschutz, 108e fortune mondiale selon le magazine Forbes et déjà propriétaire des Los Angeles Galaxy et des Lakers. Une nouvelle qui, autour du terrain d'entraînement du Haillan, est plutôt vue d'un très bon œil.

A lire aussi >> Girondins de Bordeaux: le jackpot avec une vente à un duo d’Américains?

"On aimerait bien que ça aboutisse pour qu'on puisse rivaliser avec le haut du classement, voir Bordeaux en Ligue Europa ou Ligue des champions et voir quelques stars", admet Julien. Même son de cloche pour le jeune Hakim-Nassim: "Quand on dit investisseurs américains, ça veut aussi dire budget qui vient et du coup peut-être de bons joueurs, donc ça va peut-être avoir de bonnes conséquences sur les résultats de Bordeaux. Je pense que pas mal de joueurs seraient intéressés par les Girondins dans ce cas-là."

"Quand on voit Paris et Marseille, pourquoi pas Bordeaux?"

Même l'inexpérience de ce duo américain dans le monde du football ne fait pas paniquer Baptiste, presque incognito avec son bonnet et ses lunettes de soleil. "Ça ne m'inquiète pas, lâche-t-il. Quand on voit Paris et Marseille, pourquoi pas Bordeaux? Au contraire, c'est bien pour la Ligue 1 je trouve. Ça fera venir de bons joueurs et ça peut être bien pour les Girondins."

Habitué de la main courante autour du terrain d'entraînement, Jean-Pierre, la soixantaine, est quant à lui un peu plus réservé. "Inquiet? Oui et non, parce qu'on ne sait pas ce qu'ils vont apporter, s'ils vont racheter entièrement le club ou être seulement partenaire, explique-t-il. Inquiet un peu, parce que si ce sont des investisseurs avec fonds de pension, je ne pense pas qu'ils mettent de l'argent sans en récupérer autant, sinon en gagner un peu plus. Un peu comme l'a fait Colony Capital à Paris. Je ne sais pas en fait. Je ne vais pas critiquer avant d'en savoir un peu plus. On ne les connaît pas, il faut attendre un peu."

A lire aussi >> Un investisseur d'Abu Dhabi intéressé par le rachat de Monaco pour 500 millions d'euros?

VIDEO: Daniel Riolo et Jérôme Rothen s'écharpent sur le cas Pogba

Alexandre Alain avec Nicolas Paolorsi