RMC Sport

Bordeaux: Sagnol quitte le club, Ramé le remplace

Willy Sagnol

Willy Sagnol - AFP

Les Girondins de Bordeaux ont annoncé le départ de Willy Sagnol, ce lundi. L’entraîneur paie les résultats insuffisants des Girondins qui seront désormais entraînés par Ulrich Ramé, ancien gardien du club. Eric Bedouet, Franck Mantaux, Pierre Espanol et Mathieu Chalmé l’épauleront dans sa tâche

La défaite subie par Bordeaux samedi sur le terrain de Toulouse (4-0) a été fatale à Willy Sagnol. Les Girondins ont officialisé le départ de l’entraîneur ce lundi dans un communiqué de presse. « Le FC Girondins de Bordeaux et Willy Sagnol se sont entendus sur la fin de leur collaboration, indique le communiqué. Cette décision commune, avec effet immédiat, se justifie par la situation sportive préoccupante. Le club tient à remercier Willy Sagnol pour son engagement et sa loyauté. »

Pour prendre la succession de l’ancien international français, les dirigeants ont décidé de privilégier la piste interne avec Ulrich Ramé, ancien gardien du club qui sera bien entouré dans sa tâche. « L’équipe professionnelle sera entrainée par Ulrich Ramé, titulaire du DEF et Responsable au club de la performance du centre de formation, assisté d’Eric Bedouet, Franck Mantaux, Pierre Espanol, entraîneur au club depuis 2011, et Mathieu Chalmé », poursuit le communiqué. Jean-Louis Triaud, le président, et Ulrich Ramé, le nouvel entraîneur, s’exprimeront en conférence de presse, mardi matin.

Cinq points d’avance sur la zone de relégation 

Arrivé en juin 2014 en remplacement de Francis Gillot, Sagnol, qui part avec ses deux adjoints Sylvain Matrisciano et Patrick Guillou, n’a jamais convaincu en Gironde malgré une qualification en Ligue Europa décrochée dès sa première saison avec une sixième place à la clé. Mais avec quatre nuls et deux défaites, les Girondins ont terminé derniers de leur poule en Coupe d’Europe. Plus que cette élimination, Sagnol paie une saison très compliquée marquée par de nombreuses blessures, des accrochages entre joueurs (Sané-Périor) et des résultats sportifs insuffisants comme en atteste la nouvelle claque reçue sur le terrain du TFC, samedi. A huit journées de la fin, Bordeaux est 14e avec cinq longueurs d’avance sur le Gazelec Ajaccio, premier relégable. Le temps presse.