RMC Sport

Bordeaux sans complexe

Plasil et Gouffran vont tenter de faire tomber Montpellier

Plasil et Gouffran vont tenter de faire tomber Montpellier - -

Leader du championnat à égalité de points avec Montpellier sur les matches retours, Bordeaux se déplace ce samedi à la Mosson (19h) avec des ambitions retrouvées. Et si cette belle affiche de la 25e journée marquait un coup d’arrêt pour les Héraultais ?

Après avoir mangé son pain noir, Bordeaux savoure comme il se doit son retour en très grande forme. Francis Gillot a d’ailleurs pris l’initiative d’accrocher le classement des matches des matches retour sur le mur du vestiaire. Les Girondins y figurent en première position. Mais ils ne sont pas seuls. Comme eux, Montpellier comptent 13 points sur 15 possibles en 2012. Voilà pourquoi la rencontre face aux joueurs de René Girard ce samedi à la Mosson constitue un vrai choc : « Ce n’était pas deux équipes qu’on attendait mais ça peut-être l’affiche du jour, confirme Francis Gillot. Sur le papier, ça a de la gueule. »

Après avoir dominé Toulouse (2-0), Lille (5-4) puis Lyon (1-0) la semaine passée, Bordeaux se verrait bien ajouter Montpellier à son tableau de chasse. D’autant que la pression sera sur les épaules des dauphins du PSG : « Contre nous, le rôle de favori va peut-être les handicaper, avance le technicien aquitain. Ils se doivent de gagner pour rester dans la course au titre. Nous, on commence à être une équipe embêtante à jouer. Ce sera aussi difficile qu’à Lille (5-4). Mais si on est costaud défensivement, on peut leur poser des problèmes. »

Gillot : « Les centres, la clé du match »

En 2012, Bordeaux n’a plus peur de personne. « On se bat les uns pour les autres », note Nicolas Maurice-Belay. « Il y a plus d’enthousiasme, de confiance », enchaîne Ludovic Sané. C’est donc sans le moindre complexe que les Bordelais se déplacent ce samedi dans l’Hérault.

Spectateurs attentifs du sommet de Ligue 1 dimanche dernier au Parc des Princes face au PSG (2-2), ils savent même comment contrer Olivier Giroud et ses partenaires : « Les centres, ce sera la clé du match, appuie Gillot. Les Montpelliérains ont deux latéraux qui montent et centrent beaucoup (Bédimo et Bocaly, ndlr). Giroud est très bon de la tête et coupe les trajectoires. » Malgré l’insolente réussite du meilleur buteur du championnat, il en faut désormais beaucoup plus pour impressionner l’arrière-garde girondine.

AB avec OS