RMC Sport

Brest-Lille : Roux, la Bretagne, ça le gagne !

Nolan Roux

Nolan Roux - -

Ecarté depuis un mois et critiqué par son entraîneur Rudi Garcia, Nolan Roux a offert ce dimanche les trois points de la victoire lilloise à Brest (2-1), son ancien club. Un succès très important pour les Nordistes, qui s’affirment comme des candidats sérieux à la Ligue des champions.

Nolan Roux aurait-il été piqué au vif par Rudi Garcia ? Fort possible. Ecarté par son entraîneur durant près d’un mois, l’attaquant lillois a signé son retour, ce dimanche, en marquant son huitième but de la saison en Ligue 1. Celui de la précieuse victoire lilloise à Brest (1-2), son ancien club, ce qui expliquera sa joie très mesurée.

Il faut croire que la Bretagne inspire… le Breton, puisque son dernier but avait été inscrit en Coupe de France à Plabennec (victoire 3-1, en 16e de finale). La suite ? Elle est moins réjouissante. Des prestations en demi-teinte qui poussent à Rudi Garcia à « punir » son attaquant. Et à le critiquer publiquement. « Je n'ai pas aimé ses deux dernières entrées en jeu, que ce soit contre Rennes (2-0) ou à Ajaccio (3-1) », souffle technicien nordiste dans les colonnes de La Voix du Nord.

Balmont : « Il ne voulait pas lâcher »

Embêtant pour Nolan Roux, d’autant qu’en son absence, Ronny Rodelin s’affirme en attaque, tout comme Salomon Kalou (également buteur dimanche à Brest) au poste d’avant-centre. « Mais on sentait qu’il se battait à l’entraînement, se souvient son équipier, Florent Balmont. Il ne voulait pas lâcher. » Bien décidé à retrouver sa place dans le onze de départ, Roux bosse dur. « Il a très bien travaillé durant la trêve internationale, note Garcia. Ça montre que le travail paye. »

Car cette fois, le technicien nordiste n’a pas été déçu. « Son entrée est dans la droite lignée de l’implication pour le collectif que j’attends de mes remplaçants, s’est réjoui Rudi Gracia après la victoire de son équipe au stade Francis-Le Blé. Nolan a apporté un vrai plus avec ses déviations, son jeu dos au but et son jeu en profondeur. » L’intéressé, qui a reconnu avoir rongé son frein sur le banc après la rencontre semble reparti sur des bonnes bases. Au meilleur des moments alors que Lille, cinquième de Ligue 1, se fait de plus en plus menaçant dans la course à la Ligue des champions. « Je suis content pour lui, glisse Florent Balmont. Ça n’a pas été facile pour lui ces derniers temps. Ça va lui redonner un peu de confiance. On a besoin de tout le monde. »

A lire aussi :

>> Marseille gagne en confort

>> Toute l'actualité de la Ligue 1

>> Classement de la Ligue 1

Aurélien Brossier avec Pierre-Yves Leroux, à Brest