RMC Sport

Butler : « Le maillon faible, c’est le recrutement »

Walter Butler a vendu jeudi soir 28% de ses parts du PSG à Colony Capital.

Coup de théâtre jeudi soir dans les coulisses du PSG. Walter Butler, l’un des trois actionnaires du club parisien, a cédé 28% de ses parts à Colony Capital qui devient ainsi actionnaire majoritaire avec 61,6% des parts. Walter Butler entretenait d’ailleurs des relations tendues avec le président Alain Cayzac qui lui reprochait son omniprésence dans le vestiaire des joueurs.

Arrivé dans l’actionnariat du PSG il y a un an et demi, Walter Bulter abandonne l’aventure PSG et pointe les défaillances du club. « Le maillon faible, c’est le recrutement, confirme Butler, invité de Larqué Foot sur RMC. Quand je dis ça, ce n’est pas une attaque contre des personnes ou sur un système. Mais quand vous dépensez autant d’argent sans avoir de résultats sportifs, c’est qu’il y a un problème. C’est au club de dire qu’il a besoin de tel ou tel type de joueur. Après, c’est à lune cellule et à l’organisation du club de trouver le joueur adéquat pour le recruter. C’est en tout cas quelque chose qui est en cours ». (Voir extrait sonore ci-contre)
Alors qu’il devait être actif durant le mercato, le PSG n’a pas encore recruté mais s’active tout de même sur le dossier du lyonnais Fred.

La rédaction