RMC Sport

Capitaines, entraîneurs et arbitres se sont rencontrés

La traditionnelle réunion entre les capitaines, les entraîneurs et les arbitres de L1 s’est déroulée lundi à Paris. Dans une excellente ambiance, les discussions ont notamment tourné autour des penalties.

Ils étaient presque tous là. A l’exception de Lorient, Christian Gourcuff et Sylvain Marchal n’ayant pu prendre l’avion, l’ensemble des clubs de L1 était représenté lundi lors de la rencontre annuelle de début de saison entre les capitaines, les entraîneurs et 21 des 23 arbitres (deux étaient retenus par une mission européenne). « On a beaucoup insisté sur le respect des règles, de l’arbitre, du jeu et du public, a indiqué l’entraîneur du PSG, Antoine Kombouaré. On a éclairci des points de règlements comme les mains dans la surface, qui seront souvent sanctionnées par des penalties. Il va falloir vite prévenir les joueurs. »

Frédéric Antonetti confirme le thème principal de la réunion. Mais pour le nouveau coach rennais, l’important est ailleurs. « C’est utile car on se côtoie dans un contexte différent, sans tension, explique-t-il. C’est très positif. On parlé des mains mais c’était surtout du relationnel. » « C’était une rencontre courtoise. Je me suis bien marré avec tout le monde. C’est important que tous les acteurs du football se rencontrent », confirme le capitaine du promu lensois, Eric Chelle.

Patron des arbitres, Marc Batta a également loué un état d’esprit dont il espère qu’il se prolongera sur le terrain. « L’importance de ce rassemblement a été crucial entre midi et deux, lorsque les joueurs, les entraîneurs et les arbitres ont pu échanger pendant une heure trente, a déclaré le directeur national des arbitres. Ça donne du baume au cœur après les polémiques et les confrontations de l’an passé, qui ont été complètement gommés. Chacun se languissait de se retrouver le week-end prochain sur un terrain. »

LB