RMC Sport

Castaner compare les manifs des Gilets jaunes aux affluences de l’OM et du XV de France

Christophe Castaner a affirmé vendredi à Saint-Astier (Dordogne), à propos de photos publiées de lui en boîte de nuit, qu'il n'y avait "pas de polémique".

Christophe Castaner a affirmé vendredi à Saint-Astier (Dordogne), à propos de photos publiées de lui en boîte de nuit, qu'il n'y avait "pas de polémique". - BFMTV

Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, compare les dernières manifestations des gilets jaunes aux affluences pour des matchs de l’OM et du XV de France.

Qui attire le plus de monde? Les gilets jaunes ou l’OM? Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, originaire du Var, a utilisé des comparaisons sportives cette semaine pour monter, selon lui, l’affaiblissement du mouvement dans les rues.

"J’appelle à la responsabilité. Il y a chaque semaine, 40.000, 50.000 personnes qui manifestent. C’est-à-dire à peu près autant que pour voir un match de foot de l’OM, a-t-il expliqué ce vendredi matin sur France 2. C’est ça, la réalité. C’est-à-dire, au fond, plus grand monde. Et systématiquement, il y a des violences parce qu’il y a des gens qui se mêlent à ces manifestations pour venir casser, pour venir détruire, pour venir agresser nos forces de l’ordre."

Un demi-Stade de France

Lors de sa visite au salon de l’agriculture, mercredi, Christophe Castaner s’était appuyé sur l’affluence au Stade de France samedi dernier pour le match du Tournoi des Six nations entre le XV de France et l’Ecosse (27-10).

"Il reste 40 000 manifestants qui, chaque samedi, de façon ritualisée, viennent manifester", soit "un peu moins que la moitié du stade de France qui était réuni pour un match de rugby samedi après-midi", avait pointé le ministre de l’Intérieur. "Et pourtant, systématiquement, il y a de la violence", que ce soit "à Montpellier, à Clermont-Ferrand, Bordeaux ou régulièrement aussi à Paris".

L’OM "bat" les gilets jaunes

Les gilets jaunes avaient mobilisé samedi dernier davantage que la semaine précédente, avec officiellement plus de 46.000 manifestants en France dont 5.800 à Paris pour cet acte 15, enrayant la lente décrue amorcée depuis un mois, d'après des chiffres du ministère de l'Intérieur.

Il y avait le même jour 78.000 spectateurs au Stade de France pour France-Ecosse. Quant aux affluences de l’OM, il y avait 51.000 spectateurs pour OM-Amiens au Vélodrome le samedi 16 février et 55.000 sont attendus dimanche face à Saint-Etienne.

Laurent Picat