RMC Sport

Ch. Gourcuff choisit la suspension

Sanctionné pour ses propos à l’encontre de Claude Makelele après Lorient-PSG, Christian Gourcuff a indiqué qu’il préférait purger un match de suspension, plutôt que de participer à une action pédagogique.

L’entraîneur du FC Lorient, Christian Gourcuff, a envoyé un courrier au président du Conseil National de l’Ethique (CNE), Dominique Rocheteau. « Monsieur le Président, je prends note de la décision du Conseil National de l’Ethique qui a qualifié mes propos d’excessifs. Je vous informe, par la présente, de ma décision d’effectuer un match de suspension car je considère que défendre les valeurs du « Football » est une de mes missions que j’accomplis en tant qu’entraîneur depuis 1982 avec plaisir. Depuis près de 30 ans, je réponds favorablement aux sollicitations du District de Football du Morbihan, de la Ligue de Bretagne de Football et de tous les clubs amateurs. Je reste et resterai toujours à leur disposition. Je vous remercie de bien vouloir me tenir informé des modalités d’application du match de suspension et vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes cordiales salutations. », peut-on lire dans un communiqué des Merlus.

Mécontent de l’arbitrage de Lorient-PSG (1-1) le 26 septembre dernier, l’entraîneur lorientais Christian Gourcuff avait estimé après la rencontre que Claude Makelele bénéficiait d’un traitement de faveur, avant de dire que le milieu parisien était en bout de course. Ce à quoi Antoine Kombouaré avait vertement répondu sur RMC, déclarant : « Est-ce qu'il a un souci ? Excusez-moi de parler avec mes mots, mais ce genre de mec mérite des claques dans la gueule. »

La rédaction avec P-Y.L. (RMC Sport)