RMC Sport

Charbonnier : « Je me sentais mal à Montpellier »

Gaëtan Charbonnier

Gaëtan Charbonnier - -

Après une seule saison à Montpellier, Gaëtan Charbonnier a pris la direction de Reims, où il s’est engagé lundi pour les quatre prochaines années. Un changement de cap indispensable pour l’attaquant de 24 ans, qui n’a pas bien vécu son passage dans l’Hérault.

Gaëtan, comment se passent vos premiers pas à Reims ?

Je me sens bien. J’ai été très bien accueilli par le groupe. Je connaissais quelques personnes de l’équipe. Je les avais déjà rencontrées en tant qu’adversaires en Ligue 2 (il a évolué à Angers de 2009 à 2012, ndlr). L’intégration a été plus facile.

Pourquoi avez-vous choisi Reims ?

Lors de ma saison à Montpellier, je pense qu’on ne m’a pas donné tous les moyens nécessaires pour m’exprimer correctement sur le terrain. Mon choix de partir n’a pas été difficile puisque je me sentais mal à Montpellier. C’est pour cette raison que j’ai choisi de partir, afin de m’épanouir. J’avais plusieurs propositions mais Reims était pour moi le projet le plus intéressant. Je pouvais avoir du temps de jeu et montrer ma vraie valeur. Je suis convaincu que Reims est le choix idéal pour moi.

« Jean Fernandez a eu des propos déplacés »

Etes-vous déçu de votre passage à Montpellier ?

Oui et non. Je savais que ça allait être une année compliquée mais je n’imaginais pas à quelle point. Il y a eu très peu de communication dans le groupe, que ce soit entre le coach (René Girard, ndlr) et les joueurs ou entre le coach et moi-même. J’ai eu une période où j’étais mieux avec la Ligue des champions. On a tapé sur une personne alors qu’il aurait peut-être fallu taper sur le collectif. Je suis souvent rentré en cours de jeu mais ma décision de partir de l’Hérault est arrivée assez vite. J’en avais envie.

Avez-vous eu des problèmes avec Jean Fernandez ?

Jean Fernandez a eu des propos déplacés dans la presse (« Nous sommes à la recherche d’un attaquant. Charbonnier et Herrera n’ont pas su convaincre l’an passé », avait notamment déclaré le nouvel entraîneur de Montpellier dans Luis Attaque peu de temps après son arrivée, ndlr). Nous ne sommes pas partis sur de bonnes bases. Cela m’a un petit peu plus poussé vers la sortie.

A lire aussi :

>> Lille - Kalou : « Girard peut me faire progresser »

>> Mercato : les rumeurs étrangères du 6 août

>> Grasshopper-Lyon : l’OL doit finir le travail

Coach Courbis