RMC Sport

Choc entre candidats

Lisandro rêve de faire tomber Bordelais

Lisandro rêve de faire tomber Bordelais - -

Avant le duel pour le titre entre le PSG et Montpellier, Bordeaux défie Lyon ce dimanche après-midi au stade Jacques Chaban-Delmas (17h). Cette affiche de la 24e journée ne manque pas de piment. Les deux ex-champions de France sont des candidats déclarés au podium.

Avoir été relégable et jouer une place en Ligue des champions, c’est possible ! Les Girondins, 18e aux soirs des 10e et 11e journées, sont désormais des candidats déclarés au podium. La spectaculaire victoire glanée il y a une semaine à Lille (5-4) a marqué les esprits. Et gonflé à bloc le moral des troupes avant la réception de Lyon ce dimanche après-midi au stade Jacques Chaban-Delmas. Bordeaux loucherait donc sur la 3e place ? Francis Gillot n’emploie pas le conditionnel. « Il suffit de regarder le classement, appuie l’entraîneur bordelais. On est à six points du podium (et de l’OL, ndlr). On serait con de ne pas y penser. Aujourd’hui, on regarde plus vers le haut, c’est logique et légitime. » Si Bordeaux revient de loin, Lyon, plus régulier, a toujours été dans la course à la C1. Excepté lors de la 2e journée (6e), l’équipe de Rémi Garde n’est jamais sortie du top 5.

Gillot : « On serait con de ne pas y penser »

Seulement voilà, les Gones comptent déjà huit défaites en L1, dont la dernière en date il y a une semaine face à Caen (1-2). Les Bordelais, eux, n’ont chuté que six fois. « Huit défaites, c’est beaucoup trop pour prétendre à un titre, reconnaît Rémi Garde. Aujourd’hui, l’objectif est de se replonger dans le championnat après toutes ces compétitions dans lesquelles on navigue, y compris la Ligue des champions qui est consommatrice en termes d’énergie. On se replonge dans la L1 avec la ferme ambition de se bagarrer jusqu’au bout pour atteindre le podium. » A Bordeaux, les Lyonnais lutteront sans Lovren (tendon d’Achille), ni Gourcuff (adducteurs), lequel sera donc privé des retrouvailles avec un public qui l’a idolâtré il y a trois ans. Autant dire une éternité.

A 14 journées de la fin du championnat, Bordeaux a le vent dans le dos et jouera très gros ce dimanche : « C’est l’instant de vérité, affirme même Francis Gillot. Lyon va vouloir rattraper les trois points perdus à domicile contre Caen. Ils seront dangereux. » Après Lille, et avant Montpellier la semaine prochaine, les Girondins, partis de très loin, rêvent d’être dans la meilleure position à l’heure du sprint final. Francis Gillot : « Si on négocie bien ces deux matches contre Lyon et Montpellier, on sera boosté, c’est évident… »

Aurélien Brossier (avec E.J à Lyon et O.S. à Bordeaux)