RMC Sport

Cornet, Dembélé, Armand : les tops et les flops de Rennes-OL

-

- - -

Alors qu’il menait 2-0 grâce à Ghezzal et Lacazette, l’OL a finalement concédé le nul à Rennes ce dimanche en clôture de la 30e journée de Ligue 1 (2-2). Nos tops et nos flops.

LES TOPS

Le trident Cornet-Lacazette-Ghezzal

Déjà étincelant face à Guingamp la semaine passée, le trio infernal a refait des étincelles dans l’antre de Rennes. Exploit de Cornet sur le but de Ghezzal, nouveau but de Lacazette… La complicité des trois hommes dans le jeu est totale, et l’allant offensif de l’OL est tout aussi impressionnant à l’extérieur.

Sergi Darder

Dans la lignée de ses dernières prestations, l’Espagnol a encore livré un gros match au milieu de terrain. Avant l’exploit de Cornet sur le premier but, il intercepte avec classe dans les pieds de Dembélé et lance parfaitement la jeune fusée côté gauche. Propre et juste.

La remontada rennaise

Maître des arrêts de jeu ces dernières semaines, Rolland Courbis a pris dix minutes d’avance ce dimanche, avec une égalisation dès la 82e. Très mal en point pendant 60 minutes, les Rennais ont finalement trouvé les ressources pour remonter leurs deux buts de retard, grâce… aux deux joueurs entrés à la pause, Diagne et Boga.

LES FLOPS

Sylvain Armand

La fougue de Cornet lui a fait prendre dix ans d’âge. Sur l’ouverture du score, il trottine à contre-sens et se fait déposer avec une facilité déconcertante par son jeune adversaire, qui s’est promené entre les plots avant de servir Ghezzal. L’ancien parisien n’a pas fait mieux sur un solo de Lacazette qui a bien failli conduire à un troisième but lyonnais.

Ousmane Dembélé

Sur un nuage face à Nantes la semaine dernière, le surdoué rennais a retouché terre face à l’OL. Un premier ballon bêtement perdu a envoyé Lacazette toucher le poteau, et un deuxième a coûté le premier but lyonnais. Ultra-impressionnant sur certaines accélérations et quelques dribbles, il a quand même sauvé sur sa ligne une tête d’Umtiti et il est passeur décisif sur corner. Flop modéré, donc. 

Pedro Henrique

Il avait la tâche, pas si lourde, de faire oublier un Giovanni Sio fantomatique ces dernières semaines. Echec total. Aucun impact, et maladroit sur ses rares occasions. Du mauvais Sio dans le texte. Lyon redescend du podium L’OL semblait avoir le match en main, et se dirigeait tranquillement vers une sixième victoire en sept matches. Mais les Lyonnais, étrangement passifs sur les deux réalisations rennaises, ont raté le coche, et le paye avec deux points perdus qui les éjectent du podium, au profit de Nice.

Le remplacement de Gourcuff à la pause

Il n’a plus joué un match complet depuis plus de deux ans (janvier 2014). Et ce n’est pas pour aujourd’hui, le milieu rennais se faisant remplacer dès la pause par coach Courbis. Malgré la large domination lyonnaise, Gourcuff avait, sur ses quelques ballons, distillé d’excellentes passes.