RMC Sport

Coronavirus: confiné avec sa famille, Di Maria "ne va pas bien", selon sa compagne

Le milieu de terrain parisien Angel Di Maria supporte assez mal d’être enfermé chez lui à cause du coronavirus, alors que la France s’installe dans une crise sanitaire qui est partie pour durer. Le joueur du PSG et sa compagne, Jorgelina Cardoso se sont confiés dans une émission de télévision argentine.

Angel Di Maria vit très mal la période de confinement imposée en France par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus. "Il ne va pas bien", a révélé sa femme Jorgelina Cardoso, alors qu'ils étaient interrogés en direct dans l’émission de télévision Telefe, en Argentine. "Je suis avec les filles toute la matinée parce qu’elles suivent leur enseignement à distance via internet, a-t-elle expliqué. Je lui laisse un moment avec elles dans l’après-midi. Il ne peut plus supporter. Mais la seule chose que nous pouvons faire est de rester à l’intérieur pour que ça se termine rapidement." Le couple argentin n’est pas au bout de ses peines dans la mesure où le confinement a été allongé de quinze jours, jusqu’au 15 avril "au moins". 

Di Maria: "la situation est effrayante"

"Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler", a prévenu le premier ministre Edouard Philippe. Pour Angel Di Maria aussi, le combat ne fait que commencer. "Ce que nous vivons actuellement, c’est complètement fou, a-t-il déclaré samedi. Nous sommes isolés. Cela fait 14 jours que nous sommes à l’intérieur, 12 depuis que le président de la République a prononcé la quarantaine. Nous ne sommes sortis qu’une seule fois pour aller au supermarché. Nous essayons de rester à la maison pour ne pas l’attraper. Nous avons de très jeunes filles. La situation est effrayante."

Pour essayer de se détendre, le joueur du PSG dit regarder beaucoup la télévision et s'est mis à la cuisine. "J'ai appris quand j'ai rencontré Jorgelina, dit-il. J'aime ça parce que ça me permet de déconnecter, d'être loin du football. Etre dans la cuisine me détend. J'ai l'impression de faire autre chose." 

Le dernier bilan en France fait état de 2314 morts en France en milieu hospitalier. Le nombre de cas confirmés est monté à 37.575.

QM