RMC Sport

Courbis : « A l’OM, même Deschamps a fini en lambeaux »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Elie Baup été démis de ses fonctions d’entraîneur de l’OM ce samedi, au lendemain d’une défaite contre Nantes. Pour notre consultant foot Rolland Courbis, entrainer à Marseille est plus compliqué que partout ailleurs.

La sixième défaite marseillaise de la saison en championnat, vendredi soir face à Nantes (1 à 0), a été fatale à Elie Baup, limogé ce samedi matin. Pour l’ancien entraineur marseillais Rolland Courbis, exercer cette fonction dans la cité phocéenne est un défi plus difficile qu’ailleurs : « Etre entraineur, c’est une profession compliquée. Comme par hasard, ce limogeage arrive au mois de décembre, quand on est en bout de course en championnat, avec la fatigue. Etre entraineur à l’OM, c’est encore plus difficile qu’ailleurs. Elie Baup n’est pas le premier à être limogé et ne sera pas le dernier.

A l’OM, il y a l’obligation d’avoir une certaine expérience. Baup l’avait. Mais il faut voir : Didier Deschamps avait l’expérience, la malice mais a quand même fini en lambeaux. Si un garçon comme Deschamps, avec ses qualités et son brin de réussite, a eu des difficultés à l’OM, ça veut dire que tous les entraineurs peuvent être en difficulté dans ce club. Vincent Labrune est quelqu’un d’intelligent. Quand il disait qu’Elie Baup n’était pas menacé, il était sincère à ce moment-là. Mais on connait le dicton : "Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis." Et il y a aussi un contexte qui fait que, même si tu as l’intention de garder ton entraineur, il se retrouve comme un boxeur chaos. L’entraineur est peut-être même content ou soulagé d’être changé. Ce n’est pas que ça amuse le président de changer d’entraineur. »

« Les supporters sont plus indulgents »

Avec un parcours désastreux en Ligue des champions (aucun point en cinq matches) et une cinquième place en championnat, Marseille a perdu de sa superbe cette saison. « Par rapport à une certaine époque, du côté de l’OM, les supporters sont plus indulgents qu’ils ont pu l’être, ajoute le nouvel entraîneur de Montpellier. Parce que si on regarde le parcours de Marseille en Ligue des champions, avec 0 point en 5 matches, les défaites en championnat contre les deux rivaux (PSG et Monaco), une série de défaites (11 en 22 matches)… Il y a des objectifs à atteindre. A l’intersaison, le club annonce un recrutement fait pour être efficace et améliorer l’aspect offensif. Mais l’OM est moins solide que l’année dernière et ne marque pas plus de buts. Donc je ne pense pas qu’Elie Baup puisse être surpris d’être limogé. »

A lire aussi :

>> Larqué : « A l’OM, le dossier commençait à être lourd »

>> Baup limogé : toutes les réactions

>> Leboeuf : « On peut comprendre »

Intégrale Sport