RMC Sport

Courbis : « Aberrant de sanctionner Landreau »

-

- - -

« Depuis le début de ma carrière de joueur jusqu’à ce que je sois entraineur, j’ai toujours essayé de trouver une solution pour que les punitions - cartons jaunes et cartons rouges - ne profitent pas à certains adversaires qui n’ont rien fait pour profiter de ces suspensions ! Par exemple, j’ai toujours combattu le match à huis clos comme punition, car il facilite la tâche à un adversaire qui bénéficie, dans cette rencontre si particulière, de la punition de l’autre pour arriver à jouer dans un stade vide, sans la pression des supporters adverses. Il faut essayer de trouver d’autres punitions. Car celle-ci n'est pas bonne. Concernant le cas Landreau, c’est assez aberrant de s’en occuper après que l’arbitre l’ait fait sur le terrain. Si l’arbitre l’exclut pour cette sortie avec les genoux en avant sur Ben Kalfallah, c’est pour le match à venir. Il ne l’a pas fait. Mais Mickaël Landreau pourrait passer devant une commission. S’il avait été exclu sur cette action-là, il aurait été suspendu contre un adversaire X, l’adversaire à venir. Avec une éventuelle suspension a posteriori de la commission, cette suspension serait effective contre un adversaire Y. Je trouve ça anormal ! On veut se mettre à la place de l’arbitre sur une action de jeu où celui-ci a interprété le règlement au cœur du contexte d’un match où il a décidé de ne pas exclure Landreau. Point barre ! A quoi ça sert de revenir là-dessus ? »