RMC Sport

Crise des droits TV: Canal+ a bien refusé le gré à gré avec la LFP

Selon Le Monde, Canal + n’a pas souhaité négocier avec la LFP après l’échec de l'appel d’offre pour une partie des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2.

Canal+ reste ferme sur ses positions. Depuis le début de la crise des droits TV et le retrait annoncé de Mediapro, la chaîne du groupe Vivendi conteste sur le plan juridique l’appel d’offre infructueux lancé par la LFP pour les droits laissés vacants par le groupe sino-espagnol.

La chaîne cryptée estime qu’elle est dans son bon droit en réclamant une redistribution totale des lots de ces droits courants jusqu’en 2024. Après l’échec de l’appel d’offre lundi, la LFP pouvait entrer en discussion de gré à gré avec les diffuseurs intéressés. Or selon Le Monde, Canal + a bel et bien refusé d’entamer des négociations dans ce sens.

Canal diffusera le Classique

Cela n’empêche par la chaîne présidée par Saada de discuter avec Vincent Labrune. Les deux parties sont ainsi tombées d’accord pour une co-diffusion avec la chaîne Téléfoot du Classique OM-PSG dimanche soir au stade Vélodrome. TF1, M6 et France Télévisions avaient aussi fait des offres pour le choc du championnat. Si celui-ci sera donc diffusé, la suite reste incertaine.

Pour rappel, Canal et beIN Sports avaient boycotté l’appel d’offre de la LFP lundi. Amazon, Discovery Dazon et Jean-Michel Roussier, dirigeant de la chaine Téléfoot, ont fait une proposition mais elles n'ont pas atteint le prix de réserve fixé par la Ligue de football professionnel, laquelle s'était donnée un délai de 48 heures de réflexion. Le feuilleton des droits TV qui empoisonne le foot français est loin d’être terminé.

-
- © ICON SPORT
ABr