RMC Sport

Deschamps peut-il s’en sortir ?

Didier Deschamps

Didier Deschamps - -

Après le clash avec José Anigo, l’entraîneur de l’OM s’est accroché avec André-Pierre Gignac. Avec les résultats calamiteux de son équipe et la venue du PSG dimanche, grève des supporters en prime, « DD » est dans l’œil du cyclone. Et il est bien difficile de savoir comment tout cela va se terminer.

Droit aux clashs, telle pourrait être la devise de l’OM version 2011-12. Celle-ci est en tout cas bien appropriée à Didier Deschamps. En prolongeant cet été son contrat jusqu’en 2014, le coach marseillais ne s’attendait certainement pas à vivre une saison aussi chaotique. Au-delà des résultats décevants et des prestations souvent médiocres de l’OM, la saison de « DD » est rythmée par les accrochages en interne. Au mois d’octobre, après avoir sous-entendu que José Anigo ne tirait pas dans son sens, le champion du monde 98 a provoqué la fureur de son directeur sportif. Lequel ne s’est pas gêné pour l’allumer dans les médias, dévoilant au grand jour un conflit latent depuis l’arrivée de Deschamps à l’OM en 2009. Sorti gagnant (Anigo étant sanctionné par son club), Didier Deschamps se serait bien passé de ce feuilleton.

La question du départ

La méthode « DD » n’obtenant plus de résultats, la tension liée à certains joueurs en manque de temps de jeu semble de plus en plus forte au fil des semaines. De José Anigo à André-Pierre Gignac, Deschamps n’a donc pas eu le temps de respirer. Pris en grippe par son attaquant, vexé d’être une nouvelle fois remplaçant face à l’Olympiakos mercredi (1-0), le technicien olympien doit faire face à une nouvelle tempête. Abattu et hagard ce jeudi au Centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, Deschamps jouera une nouvelle fois sur des braises dimanche face au PSG. Peut-il jouer sa tête ? Vincent Labrune a toujours rappelé qu’il ferait un point à la trêve. Peut-il claquer la porte de lui-même après ce nouvel affront ? Impensable il y a quelques semaines, la question se pose désormais.

AB