RMC Sport

Di Meco : « Anigo ? Le provisoire durera »

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

Eric Di Meco estime que nommer José Anigo comme entraîneur intérimaire de l’OM, suite au licenciement d’Elie Baup, est la bonne solution… sur le long terme. Mais ne cache pas ses doutes quant au comportement des jeunes recrues marseillaises.

Eric, que pensez-vous du licenciement d'Elie Baup ?

Je pense que son sort était déjà scellé depuis un petit moment. C’était inéluctable. Malheureusement pour les coaches, l’absence de résultats se paie cash. Quand on entraîne l’OM, on est plus exposé. Même si je pense qu’il a autant de responsabilités dans les mauvais résultats du moment qu’il en avait dans les bons résultats de l’année dernière. Il y a une responsabilité partagée entre les joueurs, le staff et les dirigeants. 

Cela va-t-il suffire à remettre l'OM sur les rails ?

Je ne crois pas à la thèse selon laquelle les joueurs aient lâché Elie Baup. Si le changement d’entraîneur suffit à ce que certains se bougent, ça me monterait que j’ai tort. Quoiqu’il arrive, il fallait un électrochoc, même si on a vu depuis le début de saison que les changements d’entraîneurs n’ont pas toujours porté leurs fruits, loin de là. J’espère pour l’OM que ça va marcher mais ça voudrait dire que les joueurs ont une grande part de responsabilité dans ce qui s’est passé.

Confier l'équipe à José Anigo est-il une bonne solution ?

Pour moi, c’est la bonne solution. Mais je me demande aussi s’il y en a une autre. Les dirigeants nous ont expliqué que les cinq millions qu’ils devaient payer pour la taxe à 75% allaient mettre les finances du club en péril. Si je sais compter, un an et demi d’indemnité de licenciement plus un nouveau coach qui arrive, on n’est pas loin des cinq millions. D’après moi, financièrement, ils ne pouvaient pas faire autrement. Je pense qu’ils ne prendront pas d’autre coach pour le moment, surtout si José a de bons résultats. Je pense que le provisoire durera. Mais les dirigeants doivent aussi prendre des décisions. Peut-être que le message ne passait plus auprès des joueurs. Vincent Labrune n’a pas fait ça sur un coup de tête. C’était la solution extrême. José est la bonne solution car il a déjà eu des bons résultats.

« Les jeunes ne sont pas sur la bonne route »

Le fait qu'il ait participé au recrutement des joueurs peut-il l'avantager ?

Tous les joueurs doivent leur venue à José. Ça peut l’aider à gérer un vestiaire qui, me dit-on, est un peu dur. Quand tu recrutes, tu ne sais pas trop comment ça va se passer. Après le mercato d’été, tout le monde louait le recrutement de l’OM. Dire aujourd’hui qu’il y a beaucoup de déception, oui, mais dire qu’ils se sont trompés sur la stratégie, je ne pense pas. Ils ne voulaient pas donner de gros salaires donc ils étaient obligés d’acheter de jeunes joueurs, quitte à les surpayer un peu.

Les jeunes recrues ne semblent pas trop s'apprécier entre elles...

Je pense qu’ils ne sont pas sur la bonne route mais c’est leur carrière, ils doivent la gérer. L’OM peut servir de tremplin pour aller dans un gros club après, il faut donc au moins s’imposer ici. Celui qui n’est pas capable de s’imposer à Marseille ne peut pas avoir des ambitions élevées au niveau international. Les jeunes d’aujourd’hui sont durs à gérer. Il faut gérer le joueur mais aussi son entourage, qui est souvent le vrai stratège de la carrière. Ce n’est pas évident. Le problème des leaders, c’est que personne ne se détache. Pour être un leader dans le vestiaire, il faut être un leader sur le terrain. Cette année, à part Steve Mandanda, André Ayew voire Mathieu Valbuena, personne ne s’est détaché. Steve a une âme de leader, mais est-ce que ça suffit ?

Selon vous, qui a le profil pour entraîner l'OM ? Frédéric Antonetti semble en pole...

Déjà, c’est un entraîneur qui supporte la pression et qui a une forte personnalité. Mais je ne vois pas l’OM recruter un entraîneur si ça se passe bien avec José. Sinon, ça voudrait dire que quand il y a eu l’histoire de la taxe à 75%, ils nous ont pris pour des jambons.

A lire aussi :

>> Anigo-Labrune – Les meilleurs moments de leur conf' de presse

>> OM : Antonetti en tête de liste

>> OM : Baup, les dessous d’un départ

La rédaction