RMC Sport

Di Meco : « Difficile de déterminer le vrai niveau du PSG »

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

Membre de la Dream team RMC Sport, Eric Di MEco estime que, faute de vraie concurrence, le PSG pourrait risquer de stagner. Leaders d’une L1 trop juste techniquement, les Parisiens devront d’ailleurs se méfier en Ligue des champions.

La victoire 5-0 du PSG face à Nantes, dimanche soir, n’a pas fait que rassurer les observateurs. Certains, comme Eric Di Meco, voient plus loin et se posent la question du niveau réel des hommes de Laurent Blanc. Un flou artistique qui pourrait, selon lui, s’avérer dangereux en Ligue des champions. « Le manque de concurrence en Ligue 1 ne sert pas le PSG. Depuis le début de la saison, je vois des joueurs extraordinaires à Paris, mais déterminer le vrai niveau de cette équipe-là, voire trouver sa place dans le top 8 européen, est très difficile, analyse notre consultant foot. Ce n’est pas en dominant le championnat comme ils sont en train de le dominer, ou en sortant de la poule de C1 de laquelle ils sont sortis (avec Anderlecht, Benfica et l’Olympiakos), qu’on va pouvoir se faire une idée. Et c’est la même chose pour Laurent Blanc, qui m’a dit qu’il attendait avec impatience le huitième de finale de Ligue des champions (contre Le Bayer Leverkusen) pour avoir une idée de la vraie valeur de son équipe. »

« Ce ne sera pas la même chose face à Iniesta »

« Parce que ce n’est pas en mettant des roustes à Nantes que le PSG va pouvoir s’améliorer. Après le match de dimanche, Blanc a d’ailleurs insisté sur les progrès de son équipe dans la récupération du ballon. Pourquoi cette idée ? Parce qu’il sait très bien qu’en Ligue des champions, il n’aura pas forcément 75% de possession. Le ballon devra donc être récupéré dans les pieds de garçons extrêmement techniques, forts au milieu. Ce qui n’est pas le cas en Ligue 1, où personne n’est capable de venir chercher la possession dans les crampons du PSG et encore moins conservé le cuir plus de quelques secondes. Ce ne sera pas la même chose face à Iniesta par exemple. »

A lire aussi : >> Le PSG est-il la meilleure équipe de l'histoire de la Ligue 1 >> Larqué : "Paris n'a pas d'adversaire" >> Ligue 1 : le onze-type de la 21e journée

Eric Di Méco