RMC Sport

EN DIRECT - PSG-OM: Di Meco tacle Turpin, le "petit prince de l'arbitrage français"

PSG-OM
  • Marquinhos (74')

  • S. Gigot (72')

  • A. Harit (45')

1

PSG

  • (45’) Neymar

1

0

1
1

MAR

Terminé

La 11e journée de Ligue 1 s'est achevée avec un Classique bouillant au Parc des Princes, remporté 1-0 par le PSG dimanche soir face à l'OM. Grâce au but de Neymar, Paris renforce sa position de leader du Championnat, Marseille a manqué l'occasion de revenir à sa hauteur.

Possession

%

PSG

49.7%

MAR

50.3%

Tirs cadrés

PSG

8

MAR

7

Passes

PSG

517

MAR

520

Duels Gagnés

PSG

55

MAR

45

Fautes Commises

PSG

9

MAR

16

Arrêts

PSG

7

MAR

8

Eric Di Meco remonté après l'arbitrage de Turpin, le "petit prince de l'arbitrage français"

"Ce que je reproche à Monsieur Turpin, c'est qu'il est devenu le gendre idéal de l'arbitrage français, a réagi notre consultant dans Rothen s'enflamme. Lui, on n'a pas le droit de le contester. Alors qu'un arbitre moyen, je suis sûr qu'on le reprend au niveau de la VAR."

"Comme les années précédentes, on a gagné", chambre Mbappé

Interrogé en zone mixte sur la belle résistance de l'OM et le visage retrouvé des Phocéens qui redonnerait "l'esprit des Classiques", Kylian Mbappé s'est montré plutôt interloqué et chambreur: "Comment ça retrouver l'esprit? C'était pas notre faute (rires). On a toujours abordé les matchs de la même manière. On veut les gagner et comme les autres années, on les gagne. Ce n'est pas notre problème si Marseille est mieux ou pas. Tout ce qu'on veut, c'est gagner. Comme les années précédentes, on a gagné."

Tudor ne jette pas d’huile sur le feu sur l’arbitrage

L’entraîneur de l’OM Igor Tudor n’a pas été très critique à l’égard de l’arbitre, Clément Turpin, malgré quelques décisions litigieuses (la main de Mukiele dans la surface) et le carton rouge écopé par Samuel Gigot après un tacle sur Neymar en 2e période. Le technicien admet simplement que cette expulsion "a mis fin au match." Relancé sur le sujet, il a ajouté : "Je n'ai pas vu, mais on m'a dit qu'il ne touche pas le joueur. Il faut que je regarde les images. Si vous donnez un carton rouge parce qu'il l'a touché, c'est normal. Mais si c'est juste pour sanctionner l'intention, c'est une erreur."

Tudor: "On a trop réfléchi"

Malgré le revers, Igor Tudor voit du positif dans le contenu proposé par ses joueurs. "On a fait un bon match, si on enlève les 5-10 premières minutes. On a joué notre jeu, on aurait pu encaisser des buts mais on aurait aussi pu en marquer, a noté Tudor après la partie. C'était un bon match à regarder, qui aurait pu se terminer à 4-4 ou 1-1. On savait qu'on aurait des opportunités en jouant ainsi. En seconde période, on a poussé très fort mais le carton rouge contre Samuel Gigot (72e) a mis fin au match", a concédé le technicien marseillais en conférence de presse.

>> Plus d'infos ici

Galtier donne des nouvelles peu rassurantes de Danilo

Danilo Pereira s'est blessé lors de la victoire du PSG face à l'OM (1-0). Le Portugais, aligné en défense centrale, a été victime d'une blessure musculaire en première période. Il a dû céder sa place à Nordi Mukiele. Selon Christophe Galtier, l'international portugais a ressenti "une importante douleur à l'ischio-jambier". Le coach parisien craint une lésion. De quoi redouter plusieurs semaines d'absence pour le joueur de 31 ans. Une situation qui sera sans doute scrutée de près par l'équipe du Portugal, à un peu plus d'un mois du début de la Coupe du monde au Qatar.

Plus d'informations ici.

Mbappé sur le système en 4-3-3 et son positionnement

Kylian Mbappé en zone mixte: "Il faut s'adapter. Le coach a décidé de jouer comme ça, il nous a expliqué, on a travaillé la semaine, on joue comme ça. On a gagné. Comme dans le foot ce sont les résultats qui te disent si tu as raison ou pas, eh bien aujourd'hui on avait raison de changer de système."

"Comme dans l'autre système, j'ai respecté les consignes de l'entraîneur, j'ai fait tout ce qu'il m'a demandé, comme je pense l'ensemble des joueurs. A l'arrivée, on réussit à gagner ce match, on est très contents."

Plus d'informations ici.

Mbappé: "Je n'ai jamais demandé à partir en janvier"

Kylian Mbappé en zone mixte: "Je suis très heureux, je n'ai jamais demandé mon départ en janvier. L'info est sortie le jour du match, je n'ai pas compris (match contre Benfica ndlr). Je ne suis pas impliqué, ni de près ni de loin, dans cette info. J'ai été tout aussi choqué que tout le monde. Des gens peuvent penser que je suis impliqué mais je ne suis pas du tout impliqué, j'étais à la sieste. Mon entourage était au match de mon petit frère, toutes les personnes qui s'occupent de moi n'étaient pas là donc on est tombés des nues quand on l'a appris. Après il faut faire avec, il y avait un match à jouer. Juste pour dire que c'est complètement faux et je suis très content."

[relancé sur les révélations de Mediapart] "Je suis joueur de foot, le plus important pour moi est de jouer et de donner le meilleur de moi-même sur le terrain. Si je commence à trop m'éparpiller, je vais me fatiguer très vite."

"Quand tu joues au PSG, tu sais dans quoi tu t'embarques, ce que ça va impliquer dans le bien et dans le pas bien. Il faut être prêt. Ceux qui viennent ici savent, on les prévient. On est en plein dedans en ce moment mais on est concentrés sur le fait de gagner des matchs et des titres."

"Le président Nasser Al-Khelaïfi? Je ne l'ai pas vu. Enfin je l'ai vu aujourd'hui avant le match, il nous a souhaité bonne chance avant le match."

Galtier: "Croyez-moi, tout se passe bien dans le vestiaire"

Christophe Galtier sur Prime Video: "Je suis très honnête même si des personnes me font passer pour ce que je ne suis pas. Il ne se passe rien (avec Mbappé), simplement on essaie de trouver les meilleures associations possibles. Evidemment que j'ai entendu Kylian... non pas son mal-être mais le fait d'être vraiment dans sa zone préférentielle. C'est aussi pour ça qu'on a cherché un système différent mais croyez-moi, tout se passe bien dans le vestiaire. J'ai des joueurs qui ont un gros caractère, une forte personnalité mais qui sont de très grands professionnels."

Galtier parle du positionnement de Mbappé

Christophe Galtier sur Prime Video: "Kylian en pivot? Je ne crois pas. Ou sur du jeu long. Mais il s'est créé pas mal de situations, il a été malheureux sur ses face à face. Il était dans sa zone préférentielle le plus souvent. Le jeu long, c'était une stratégie pour sortir de la pression marseillaise."

Galtier explique son changement de système et son passage à un milieu à trois

Christophe Galtier sur Prime Video: "Les deux équipes ont beaucoup attaqué. On a fait un bon début de match, on a eu des occasions intéressantes. Après ils nous ont posé des difficultés quand on était sur notre bloc bas mais je savais qu'on allait souffrir. J'ai beaucoup aimé ce qu'il s'est passé à l'intérieur du jeu. Malheureusement ça ne fini qu'à 1-0 mais je crois que notre victoire est méritée."

[sur le milieu à trois] "C'était une réflexion que j'avais depuis un moment, ce n'était lié aux absences des uns et des autres, c'était vraiment une volonté d'avoir une meilleure maîtrise technique à l'intérieur. C'était mettre dans les meilleures zones nos joueurs offensifs, j'ai trois joueurs d'un niveau incroyable. En mettant trois milieux, ça me permettait à la fois d'avoir des ressorties de balle et de mettre les trois dans leurs zones préférentielles. Marseille, on voit qu'ils utilisent beaucoup la largeur, ils sont très agressifs, c'est quasiment du marquage individuel, cela me fait penser à des équipes de Marcelo Bielsa. L'idée était de créer de la supériorité numérique à l'intérieur, soit à quatre contre trois, soit quatre contre deux et cela a assez bien fonctionné."

Tudor sur le match qui aurait pu basculer

"Neymar était libre au début. On a montré trop de respect à Paris. Après, on s'est mis à jouer, à aller plus haut, à avoir des opportunités. On aurait pu marquer 3-4 buts. Eux aussi auraient pu marquer plus de buts. On a pas été tueurs devant le but. Pour gagner ici, vous avez besoin que vos attaquants soient dans une bonne soirée."

Tudor au micro de Prime Video

"Je ne suis pas frustré. Je pense que les supporters ont pu apprécier ce match. C'est 1-0 mais ça aurait pu être 5-5. Ils auraient pu marquer plus de buts et nous aussi on aurait pu gagner. Mais Paris mérite cette victoire. Dans les 5-10 premières minutes, il y avait trop de tension. On a peut-être un peu trop respecté Paris et après on a changé ça."

Mbemba au micro de Prime Video

"On savait très bien qu'aujourd'hui serait difficile. On a loupé notre match. On a concédé beaucoup d'occasions. Il fallait finir en contre-attaque. C'est la vérité du foot. Quand on rate, c'est dommage quand tu joues face aux attaquants de Paris. Quand on a l'opportunité, il faut marquer et nous, on a loupé.

On est venus ici pour gagner. Il fallait que je mouille le maillot. C'était un match très important pour nous. On était venus pour prendre les 3 points mais on a loupé notre match. J'ai beaucoup de regrets. Il fallait prendre 3 points aujourd'hui. On l'a mérité. Mais on va travailler pour le prochain match.

(Sur sa défense sur les attaquants du PSG) En Afrique j'ai joué 8, 10. Je regarde toujours le premier mouvement de l'attaquant. J'ai une trace."

Verratti sur le vestiaire du PSG

"Tout va bien. Parfois à Paris, une petite chose passe pour une grande chose. Mais on est habitués. On fait abstraction de ça, on s'entraîne, on joue tous les trois matchs, on n'a pas le temps de penser à ces choses-là. On voudrait que ça se passe toujours bien mais on est à Paris, on sait l'importance que ça a."

Veratti sur son rôle

"Ca vient avec l'expérience, avec les maths. On arrive à mieux comprendre le jeu. Cette année j'ai une position où je suis encore plus responsabilité. Aujourd'hui je n'ai peut-être pas été très influent avec le ballon mais mon boulot est aussi d'équilibrer l'équipe.

Parfois on regarde plus les buts, les passes décisives. On vient au stade pour ça, les buts, les jolis dribbles. Mais on ne peut pas être 11 joueurs à faire ça, il faut aussi avoir le contrôle du jeu. J'essaie de penser à l'équipe. Il y a des joueurs qui peuvent avoir peu de consignes, pour avoir la tête libre pour marquer. Mais moi, je pense qu'il faut que j'ai des consignes. C'est mon rôle dans l'équipe."

Chancel Mbemba au micro de Prime Vidéo

"On savait très bien que aujourd’hui ça allait être très difficile aujourd’hui à Paris. On a loupé notre match car on avait beaucoup d’occasions. Dommage, on va continuer à travailler."

Verratti au micro de Prime Video

"On savait que ce serait une bataille. Marseille a un jeu très agressif, ils font un très bon championnat. C'était un match à gagner absolument après trois matchs nuls."

Verratti sur le contexte agité: "Tout va bien, on est habitués"

Marco Verratti sur Prime Video: "Si tout va bien dans le vestiaire? Tout va bien. Parfois à Paris, une petite chose passe pour une grande chose mais on est habitués, on fait un peu abstraction, on essaie d'être concentrés sur le terrain. On joue tous les trois jours, on n'a pas le temps de penser à ces choses-là."

Verratti: "Marseille a un jeu très agressif, ils font un très bon championnat"

Marco Verratti sur Prime Video: "On savait que ce serait une bataille. Marseille a un jeu très agressif, ils font un très bon championnat. C'était un match difficile, qui vient après trois matchs nuls. C'était un match à gagner absolument. On pouvait aussi marquer un deuxième but, on a eu des occasions et ça aurait été important pour ne pas souffrir jusqu'à la dernière minute. On a réussi à gagner, on est contents."

Fabian Ruiz au micro de Prime Video

"On savait que ce serait un match très difficile contre une équipe très agressive. Je crois qu'on devait gagner, chez nous, pour les ultras. Cette victoire est grâce à eux et va pour eux."

Veretout au micro de Prime Video

"C'est frustrant de perdre des matchs. On sait que sur ces grands matchs les détails font al différence. Aujourd'hui on n'a pas démérité, on est allé les chercher, on a pris des risques. On a subi des occasions mais on les a mis en difficulté aussi. Je pense qu'avec un peu plus de justesse dans la dernière passe ou le dernier geste on aurait pu marquer ce soir. C'est frustrant mais il faut bien se reposer et travailler avant Lens la semaine prochaine. Le plan de jeu était le même que depuis le début de saison, aller chercher haut et les mettre en difficulté. En première mi-temps on les a mis en difficulté. Mais c'est comme ça. Il ne faut rien lâcher et continuer."

90+5’
Fin du match

Le Parc exulte de bonheur, Paris l'emporte ! (1-0)

Paris s'offre l'OM et un Classique intense au Parc des Princes ! Plein d'allant dans ce choc au sommet, Paris mérite sa victoire tant il s'est procuré de situations de marquer. Courageux mais trop limité devant, Marseille a longtemps tenu grâce à un excellent Pau Lopez qui n'a craqué qu'une fois, devant Neymar (1-0, 45e+1). Les Parisiens restent invaincus et remettent trois points de distance avec leur dauphin Lorient en tête de la Ligue 1. L'OM n'a pas coulé après l'exclusion de Samuel Gigot (73e) mais manque l'occasion de revenir à hauteur du PSG au classement.

90+3’

Super retour défensif de Balerdi

Un nouveau raid de Mbappé qui déboule à mille à l'heure depuis l'aile gauche. Balerdi effectue un superbe retour, impeccable sur son tacle glissé dans sa surface.

90+2’

Mukiele et Dieng, fortes têtes

Le jeu est interrompu, deux joueurs sont à terre. Sur un coup franc marseillais vers la surface parisienne, Mukiele et Dieng ont vu leur tête s'entrechoquer. Le Parc profite de cette interruption pour offrir un superbe jeu de lumières dans la tribune Auteuil.

90’

Temps addtionnel

Quatre minutes supplémentaires ont été annoncées par le quatrième arbitre.

88’
Changement tactique

Neymar cède sa place sous une ovation

Dernière carte abattue par Galtier avec l'entrée de Soler. C'est Neymar qui sort, le buteur est chaleureusement applaudi par le Parc.

87’

Mbappé contré dans la surface marseillaise

Paris pousse fort dans ces dernières minutes. Sarabia est trouvé à droite de la surface à centre en retrait vers Mbappé. Celui-ci tire sans contrôle, un Marseillais met le pied.

85’

La frappe de Sarabia fuit le cadre

Sarabia cherche à se mettre en évidence rapidement après son entrée et profite des espaces face à une équipe marseillaise qui court beaucoup désormais. Aux 20 mètres, l'Espagnol déclenche du droit mais sa tentative écrasée passe à côté.

83’

Stat'

Paris est invaincu lors de ses 19 derniers matches de Ligue 1 (14 victoires, 5 nuls), sa plus longue série d’invincibilité dans l’élite depuis mai 2018-janvier 2019 (21).

80’
Changement tactique

Ca bouge des deux côtés

Dieng et Gueye vont tenter d'apporter un nouveau souffle à l'OM. Sanchez et Veretout regagnent le banc. Côté PSG, Messi sort sous la grosse ovation du Parc, remplacé par Sarabia.

78’

Messi juste au-dessus ! (1-0)

Contre à 3 contre 3 à négocier pour les Parisiens. Mbappé ralentit sa course aux abords de la surface et sert Messi sur sa droite. Face à la sortie rapide de Pau Lopez, l'Argentin pique son ballon qui passe juste au-dessus de la transversale !

75’

Marseille se tire une balle dans le pied

L'OM se retrouve à dix avec l'exclusion de Gigot, entré en jeu en première période. Les Marseillais vont devoir se réorganiser pour tenir le coup dans ces 20 dernières minutes.

73’
Carton rouge

Rouge direct pour Gigot !! (1-0)

Terrible intervention du défenseur marseillais qui est venu cisailler Neymar de manière spectaculaire. L'arbitre n'hésite pas une seule seconde !! Marquinhos a lui pris un carton jaune pour avoir réclamé le carton pour son adversaire.

Le tacle de Gigot sur Neymar lors de PSG-OM, le 16 octobre 2022
Le tacle de Gigot sur Neymar lors de PSG-OM, le 16 octobre 2022 © Capture écran Amazon
Début d'embrouille entre le PSG et l'OM, après le carton rouge marseillais, le 16 octobre 2022
Début d'embrouille entre le PSG et l'OM, après le carton rouge marseillais, le 16 octobre 2022 © Capture écran Amazon
71’
Changement tactique

Double changement pour l'OM

Ünder et Kaboré prennent les places de Nuno Tavares et Harit. Clauss bascule sur le côté gauche, c'est Kaboré qui occupe le rôle de piston droit désormais.

69’

Stat'

Le PSG est invaincu lors de ses 35 derniers matchs de Ligue 1 après avoir mené à la pause (33 victoires, 2 nuls), soit depuis le 14 mars 2021 contre Nantes (1-2).

67’

Ruiz pour Mbappé

Très bon travail de Fabian Ruiz qui récupère un bon ballon et le transmet rapidement devant vers Mbappé. L'attaquant français frappe fort mais son tir est dévié par un défenseur adverse.

65’

Le Parc réclame un penalty

Tout le stade pensait avoir vu une faute de Balerdi sur Neymar, qui déboulait dans la surface marseillaise. Mais l'arbitre puis la vérification vidéo ne voient pas d'intervention illicite de la part du défenseur olympien.

63’

Donnarumma vigilant devant Guendouzi

Guendouzi déborde Fabian Ruiz et repique sur son pied droit. L'international français prend sa chance des 25 mètres, sa tentative cadrée est captée par Donnarumma au pied du premier poteau.

61’

Pau Lopez met en échec Verratti !! (1-0)

Verratti se retrouve dans une position inhabituelle et dédouble dans le dos de Mbappé sur une attaque parisienne. Décalé par son coéquipier, l'Italien prend sa chance dans la surface face au gardien, Pau Lopez prend de l'envergure et repousse sa tentative !!

59’

Fabian Ruiz prend sa chance

A l'origine de l'action à la récupération, Fabian Ruiz en est aussi à la conclusion. Le milieu espagnol dégaine une lourde frappe du gauche mais son tir s'envole.

58’

Corner pour l'OM à gauche

Sixième corner de la partie pour les Marseillais, frappé à gauche par Veretout. Donnarumma boxe des deux poings pour renvoyer le ballon le plus loin possible.

57’

Donnarumma tient son poste

Keylor Navas est retourné s'assoir sur le banc parisien, Donnarumma va pouvoir continuer. Mais on va tout de même suivre l'état de santé du gardien italien dans les prochaines minutes.

55’

Donnarumma blessé à son tour ?

Inquiétude sur le banc parisien alors que Donnarumma s'est fait mal seul. Il demande l'intervention des soigneurs, qui lui mettent une poche de glace sur le genou gauche. Keylor Navas va s'échauffer.

52’

Donnarumma encore décisif !! (1-0)

Action marseillaise de grande classe avec cette superbe ouverture dans le dos de la défense de Sanchez vers Clauss. Ce dernier contrôle en pleine course devant Bernat et frappe du pointu entre les jambes de Donnarumma, mais le gardien dévie d'un pied !!

51’

La main ferme de Donnarumma !! (1-0)

Mbemba offre encore de belles solutions offensives aux Marseillais et c'est lui qui va obtenir seul une grosse situation. Dans la surface à droite, il élimine Bernat sur un joli crochet et catapulte le ballon vers la lucarne. Il faut une main très solide de Donnarumma pour empêcher le défenseur de marquer !!

49’

Hakimi cherchait la lucarne

Le piston marocain s'élance côté droit et prend son vis-à-vis de vitesse. Il déclenche une lourde frappe du droit et recherche la lucarne de Pau Lopez, mais son tir n'attrape pas le cadre.

47’

Penalty pour l'OM ?

Les Marseillais attaquent fort d'entrée et s'offrent une situation dangereuse. Après un léger cafouillage, Alexis Sanchez se retrouve en position de frapper, son tir est contré par Mukiele. Il semble avoir touché le ballon de la main, mais sa position reste naturelle et l'arbitre ne siffle rien.

46’
Reprise

C'est reparti au Parc des Princes ! (1-0)

Aucun changement à noter à la pause, on est reparti avec les mêmes.

Mi-temps’

Messi abonné aux montants

Mi-temps’

Un Classique record pour Verratti

45+5’
Mi-temps

C'est la pause dans ce beau Classique ! (1-0)

Le PSG fait ce qu'il faut dans ce Classique et rentre au vestiaire avec un avantage mérité. Les Parisiens ont longtemps buté sur un Pau Lopez immense dans sa cage, auteur de plusieurs parades décisives face à Lionel Messi et Kylian Mbappé. C'est finalement Neymar qui a trouvé l'ouverture sur une action d'école juste avant la mi-temps (45e+1). Les Marseillais souffrent face à la vitesse d'exécution des attaques parisiennes, et manquent d'un peu de justesse pour véritablement inquiéter Paris. Danilo Pereira et Eric Bailly sont sortis blessés.

45+2’

Stat'

C'est le 9e but de Neymar cette saison en Ligue 1. Le Brésilien est co-meilleur buteur avec le Lillois Jonathan David.

45+1’
but!!!

BUUUUUUT DE NEYMAR, 1-0 POUR LE PSG !!!

Le Parc chavire de bonheur alors que Neymar ouvre le score !! Verratti donne de lui pour récupérer le ballon et permettre une attaque parisienne. Mbappé est trouvé dans le coin gauche de la surface, il centre dans l'axe vers Neymar. Le Brésilien reprend sans contrôle et ouvre parfaitement son pied droit, le ballon entre avec l'aide du poteau !!

45’
Changement sur blessure

Changement pour l'OM, de nouveau à 11

Après de longues minutes, Gigot peut finalement entrer pour remplacer Bailly. Pau Lopez a poussé une grosse gueulante face à Veretout, il lui demandait de respecter la consigne de Tudor de sortir le ballon pour que Marseille puisse repasser à onze joueurs. Il va y avoir trois minutes de temps supplémentaire.

Le streaker qui a tenté de s'attacher au poteau de Donnarumma

Une action qu'on a régulièrement vue ces derniers mois de la part de militants écologistes. Le streaker a été très rapidement intercepté par le service de sécurité, avant d'avoir réussi à s'attacher au poteau.

Un streaker est entré sur la pelouse lors de PSG-OM et a tenté de s'accrocher au poteau de Donnarumma, le 16 octobre 2022
Un streaker est entré sur la pelouse lors de PSG-OM et a tenté de s'accrocher au poteau de Donnarumma, le 16 octobre 2022 © Capture écran Amazon

Plus d'informations ici.

44’

Marseille attaqué en infériorité numérique

Et encore un contre à jouer pour Paris alors que les Marseillais sont toujours à dix. Les Parisiens se présentent à quatre contre quatre et Messi sert Mbappé sur sa gauche. La frappe de l'attaquant s'envole.

42’

Une tuile aussi pour l'OM

C'est terminé pour Bailly, qui s'est fait mal en allant au contact avec Bernat près d'un poteau de corner. Il sort du terrain et laisse momentanément ses partenaires à dix, touché visiblement à l'arrière d'une cuisse.

40’

Corner dangereux pour les Marseillais

Les Parisiens ont eu quelques sueurs froides sur ce corner tiré à gauhce par Rongier. Le ballon navigue dangereusement sans être repris par deux Marseillais sur la trajectoire.

38’

Mbemba va au bout de son idée

Montée rageuse de Mbemba qui porte la balle et profite de l'appel de Clauss à droite pour s'introduire dans la surface. Il arme une frappe du droit que Donnarumma capte sans trop de difficulté.

35’

La barre pour Messi !! (0-0)

Coup franc très dangereux pour Paris, concédé par Veretout à l'extrême limite de sa surface. Frappé par l'Argentin sur une combinaison étonnante et face à une forêt de joueurs autour de Pau Lopez, le ballon vient se fracasser sur l'intérieur de la transversale, le Parc la voyait déjà dedans !!

33’

Stat'

Paris n’a perdu qu’un seul de ses 25 derniers matchs contre Marseille toutes compétitions confondues (20 victoires, 4 nuls), en septembre 2020 en Ligue 1 (0-1).

31’

Le pétard de Nuno Tavares ! (0-0)

Sans élan, Nuno Tavares déclenche une frappe suirpuissante du droit qui arrive sur Donnarumma. Le gardien parisien ne s'embarrasse pas et repousse au-dessus de sa barre ce ballon dangereux !

28’

Pau Lopez, toujours !! (0-0)

Paris a un très bon contre à jouer, et comme souvent, c'est Mbappé qui est recherché pour aller termine l'action. L'attaque prend sa chance à l'entrée de la surface sur son pied droit et sa tentative, déviée par Mbemba, est proche de tromper Pau Lopez. Mais le gardien marseillais se détend de tout son long pour aller enlever ce ballon de sous sa barre !!

26’

Nuno Tavares avait mieux à faire

Nuno Tavares avait un boulevard à gauche après avoir mis sur les fesses le nouvel entrant Mukiele. Le piston gauche joue mal le coup et déclenche une frappe largement à côté, alors que Sanchez déboulait pour être servi.

25’
Changement sur blessure

Danilo est touché, changement pour Paris

Mauvaise nouvelle pour Paris, Danilo reste au sol après cette situation et demande le changement, touché. Le défenseur portugais sort de lui-même, en grimaçant. Mukiele entre à sa place, il va évoluer en tant qu'axial droit.

22’

Le contre de l'OM

Coup franc excentré à gauche, frappé par Neymar. Le ballon est repoussé par la défense adverse et Marseille part en contre. Après une remise astucieuse de Guendouzi, Harit arme un plat du pied que Donnarumma va chercher d'un plongeon.

20’

Encore un Pau Lopez décisif !! (0-0)

Le gardien marseillais fait des miracles dans ces 20 premières minutes ! Sur un contre, Neymar trouve Mbappé qui ferme son pied pour frapper vers le premier poteau. Pau Lopez ne se fait pas avoir et réussi un énorme plongeon pour aller chercher ce ballon au sol !

18’

Messi fait chuter Bailly

Paris prend son temps pour s'approcher puis s'immiscer dans la surface olympienne. Mbappé cherche Messi d'une petite passe mais l'Argentin, au duel avec Bailly, fait tomber son adversaire. L'arbitre siffle.

16’

Clauss fait mal à droite

Gros déboulé de Clauss à droite, qui avale l'espace dans le dos de Bernat. Le centre du piston vers Sanchez est un peu trop fort et son coéquipier manque de peu de pouvoir reprendre à bout portant.

13’

Neymar au sol

Le jeu est interrompu alors que Neymar est au sol. Le Brésilien semble s'être fait mal à un doigt en retombant lourdement. Il va serrer les dents et se relève.

12’

Guendouzi de volée

Le Parc donne beaucoup de voix et accompagne ses joueurs, qui laissent désormais le ballon aux Marseillais, mieux depuis quelques minutes. Rongier adresse un centre en retrait vers Guendouzi, qui tente une volée osée en déséquilibre. Ca passe à côté.

10’

Stat'

Paris et Marseille s’affrontent en étant tous deux dans le top 3 du classement pour la troisième fois consécutive (Paris 1er et Marseille 3e à la J11 et Paris 1er Marseille 2e à la J32 la saison passée), soit autant que lors des 13 précédents matchs de Ligue 1 entre les deux équipes.

8’

Alexis Sanchez prend sa chance

Les Marseillais tentent de répondre avec leur première vraie séquence de possession autour de la surface parisienne. Sanchez hérite du ballon aux abords de la boite, et arme un tir puissant du droit qui passe au-dessus.

6’

Enorme arrêt de Pau Lopez !! (0-0)

Paris est terriblement incisif et se procure à nouveau une très grosse situation. Mbappé délivre un centre intelligent vers le second poteau où Hakimi arrive lancé, et arme une demi-volée repoussée à bout portant par Pau Lopez !!

4’

Deux grosses situations pour Messi ! (0-0)

Mbappé est trouvé dans l'axe et cherche à jouer sur Vitinha vers la surface. Balerdi dévie mais cela profite à Messi, qui peut ouvrir son pied gauche. Pau Lopez se couche au sol pour capter ! Sur l'action qui suit, l'Argentin teste encore le gardien marseillais, qui se couche cette fois à son premier poteau !

2’

Mbappé déjà parti fort

Première percusion de Mbappé, lancé à haute vitesse côté gauche. Il entre dans la surface mais se heurte au retour solide de Mbemba.

1’
Coup d'envoi

C'est parti au Parc des Princes ! (0-0)

Ce sont les Parisiens, qui ont donné le coup d'envoi de ce 103e Classique de l'histoire !

Le coup d'envoi est imminent !

Les joueurs sont entrés sur la pelouse du Parc des Princes, accompagnés de quelques effets pyrotechniques et de l'arbitre de la rencontre, Clément Turpin.

Stat'

Paris n'a perdu qu'une seule fois au Parc des Princes face à l'OM sous l'ère QSI, c'était le 13 septembre 2020 (0-1).

L'ambiance des grands soirs dans l'enceinte parisienne

Le match PSG-OM classé à risques niveau 4

Même sans supporters marseillais, interdits de déplacement par deux arrêtés ministériel et préfectoral, ce match a été classé à risques niveau 4. Les pouvoirs publics considèrent qu'il demeure des "risques avérés de troubles". C'est dans cet esprit que six forces de CRS ou gendarmes mobiles sont mobilisées.

La tension monte d'un cran à vingt grosses minutes du match

L'OM débarque en confiance au Parc

La série de Paris, auteur de trois nuls d’affilée toutes compétitions confondues, détonne avec la bonne passe de Marseille. Les deux victoires d'affilée en Ligue des champions face au Sporting Portugal ont replacé les Marseillais dans la course aux huitièmes de finale de la compétition et fait oublié la défaite surprise contre l'AC Ajaccio, samedi dernier au Vélodrome.

Mbappé, à surveiller comme le lait sur le feu

Un invité de taille au Parc des Princes

Un Classique à enjeux

La menace est réelle au classement pour le PSG, leader qui n'a que trois points d'avance sur l'OM au moment de recevoir les Marseillais, quatrièmes, au Parc. Au-delà du contexte sportif, c'est surtout leurs problèmes extra-sportifs que les Parisiens tenteront d'oublier le temps d'une soirée. Et quoi de mieux qu'un Classique pour libérer les têtes.

Le onze du PSG est tombé !

Le PSG s'avance avec une défense à quatre, une grande première pour Christophe Galtier avec Paris. Le secteur défensif parisien est particulièrement perturbé avec le forfait de Presnel Kimpembe et la suspension de Sergio Ramos. Absent des deux derniers matchs (contracture à un mollet), Lionel Messi est de retour devant pour accompagner Kylian Mbappé et Neymar.

Donnarumma - Hakimi, Marquinhos, Danilo, Bernat - Vitinha, Verratti, Fabian Ruiz - Messi, Mbappé, Neymar.

La compo de l'OM est connue !

Igor Tudor reconduit le même onze de départ que celui aligné à Lisbonne mercredi en Ligue des champions. Eric Bailly enchaîne une deuxième titularisation pour la première fois de la saison, aux côtés de Chancel Mbemba et Leonardo Balerdi en défense. Sead Kolasinac est le seul absent côté marseillais.

Pau Lopez - Mbemba, Bailly, Balerdi - Clauss, Rongier, Veretout, Tavares - Guendouzi, Harit - Sanchez.

C'est confirmé, le PSG change de système

Comme annoncé par RMC Sport dès samedi, le PSG change de système. Pour la première fois de la saison, Christophe Galtier (privé de Ramos et Kimpembe) opte pour une défense à quatre. La charnière sera formée par Marquinhos et Danilo. Le technicien l'a confirmé sur Amazon Prime Vidéo.

"A quatre derrière, on a cherché à densifier le coeur du jeu. Non pour chercher à contrer l'OM mais lui imposer une certaine manière de jouer", a précisé Galtier, confirmant aussi la titularisation de Lionel Messi, de retour de blessure.

Avec F.Hawkins

Les soucis du PSG "inquiètent un peu" Raï

Invité de Bartoli Time sur RMC, Raï admet que les problèmes extrasportifs du PSG le rendent soucieux. "Quand on voit tout ce qu’il se passe en dehors du terrain, on s’inquiète un petit peu si on aime le PSG, reconnaît l'anien n°10 parisien. Mais en même temps, il y a une super équipe qui peut faire une super saison. On espère que ça va aller mieux."

"Paris, ça a toujours été difficile, poursuit le Brésilien de 57 ans. Il y a toujours eu des histoires. Mais par rapport à mon époque, je crois que les joueurs le cherchent plus aujourd’hui. Nous, on ne le cherchait pas et ça arrivait. C’est déjà difficile dans le club de la capitale, il y a beaucoup d’attente, mais les joueurs donnent parfois des motifs pour que ça arrive. Il faut qu’ils fassent attention par rapport à ça. Il ne faut pas en rajouter alors que le contexte est déjà difficile. Le foot, c’est aussi l’art de savoir gérer les crises. Parce qu’il y en a forcément durant une saison. Là, c’est en dehors du terrain. Mais si on sait sortir d’une crise comme ça, on en sort plus grand. Les leaders doivent jouer un rôle important dans ces moments-là."

Raï conseille à Mbappé de "prendre son temps"

A quelques heures du choc entre le PSG et l'OM, Raï s'exprime dans Bartoli Time sur RMC. Et l'ancien n°10 parisien en profite pour glisser un conseil à Kylian Mbappé. "Les joueurs ont aujourd’hui plus de pouvoir qu’à mon époque. J’ai joué avec Romario et des joueurs qui n’étaient pas faciles à gérer non plus, explique le Brésilien de 57 ans. Il (Mbappé) est tellement talentueux, il a tellement d’envie et il a tellement faim… Une carrière passe vite mais parfois, il faut prendre son temps aussi. Il aura le temps de vivre plein de choses dans sa carrière. S’il ne sent pas bien par rapport à l’ambiance et que tous les détails ne sont pas parfaits, ça arrive. On ne peut pas avoir tout ce qu’on veut à 23 ans. Il faut construire. Il est déjà champion du monde. Il a fait plein de choses, il va faire encore plein de choses. Moi, j’aurais aimé que, de temps en temps, il puisse prendre son temps. Parfois, il y a d’autres solutions. Ce n'est pas ce qu'on avait imaginé mais ça peut marcher aussi. Il faut faire confiance aux gens qui sont à côté."

Le vestiaire parisien est prêt

"Une horreur", Payet raconte comment il se fait spoiler les résultats de L1 par Guendouzi

Dans un entretien accordé à Prime Vidéo, Dimitri Payet, le meneur de jeu de l'OM, explique qu’il regarde énormément de matchs de football. Une passion dévorante pas toujours facile à vivre lorsqu’il est avec certains de ses partenaires, Mattéo Guendouzi en tête.

>> Les détails à découvrir ici

Mieux vaut que Payet ne soit pas avec Guendouzi pendant un multiplex
Mieux vaut que Payet ne soit pas avec Guendouzi pendant un multiplex © AFP

"Le PSG n'est pas une équipe qui doute", assure Ginola

David Ginola, l'ancien attaquant du PSG (1992-1995), sera au Parc des Princes pour encourager son club de coeur face à l'OM (20h45). "On est sur une configuration différente par rapport aux années précédentes. Marseille est à trois points de Paris. Maintenant, Paris, sur le papier, reste énorme. Quand il décide d’élever son niveau de jeu, avec les joueurs qui forment le groupe, je crois qu’il est capable de battre n’importe qui aujourd’hui, dans le monde entier, analyse-t-il sur le site du PSG. Il n’y a pas photo. Il peut toujours tout se passer dans un match mais je pense que Paris n’est pas une équipe qui doute. Je pense que le Paris Saint-Germain cette année est encore plus fort."

Le prono de Jérémy Ménez pour ce PSG-OM

Notre consultant RMC Sport voit son club de coeur l'emporter ce soir au Parc des Princes: "Moi, je suis Parisien, donc ça ne va pas être une grande surprise. Je pense que si Paris joue comme il sait le faire, il devrait gagner. Après, Marseille aura aussi à cœur de montrer un beau visage. Ils restent sur de bons résultats et vont jouer leur vatout. Je pense que ça va être un beau match. Un petit prono? 2-0 pour Paris!"

"Galtier dégage quelque chose de positif", apprécie Ménez

Jérémy Ménez, consutlant RMC Sport, est plutôt conquis par les débuts de Christophe Galtier à Paris. "Galtier a réussi à s’adapter rapidement quand même, parce que c’était un vrai challenge pour lui d’arriver au PSG, observe l'ancien attaquant parisien. Pour l’instant, il s’en sort bien, même si les trois derniers matchs laissent un petit goût amer. Mais dans l’ensemble, c’est positif. Et puis, une saison c’est long. Il y a des toujours des périodes avec des résultats plus en dents de scie. Ça fait partie aussi d’une saison. Moi, j’aime bien. Et puis je trouve qu’il dégage quelque chose de positif, une certaine confiance. En plus, c’est un entraîneur français. C’est bien aussi. A voir comment il va finir cette saison."

"Sur le papier, Paris est nettement supérieur", estime Ménez

Jérémy Ménez, consultant RMC Sport et ancien attaquant parisien, donne son sentiment à quelques heures du choc entre le PSG et l'OM en clôture de la 11e journée de Ligue 1 (20h45): "L’écart s’est réduit au niveau des points, c’est sûr, par rapport aux saisons précédentes. Après sur le papier, on ne va pas se le cacher, Paris est nettement supérieur, même si on voit depuis pas mal de semaines que Marseille joue bien et obtient des résultats. Mais sur un match comme ça, tout peut basculer. La forme du moment n’est pas très importante, même si c’est toujours mieux d’aborder le match sur une pente positive."

Les grosses stats de Mbappé contre l'OM

Avec Neymar et Lionel Messi, il sera évidemment l'un des principaux dangers pour la défense marseillaise ce soir. Depuis son arrivée dans la capitale, Kylian Mbappé a pris l'habitude de briller dans le Classique.

Toutes compétitions confondues, il a affronté l'OM à 10 reprises avec le PSG pour un total de 8 buts inscrits.

Le groupe de l'OM est tombé

Pas de surprise dans le groupe convoqué par Igor Tudor. Seul Sead Kolasinac, blessé, manque à l'appel.

Dupraz voit le PSG gagner

Dans les Grandes Gueules du Sport ce dimanche sur RMC, Pascal Dupraz livre son regard sur le choc de la 11e journée de Ligue 1 entre le PSG et l'OM.

"Depuis le début de la saison, l’OM pratique un bon football, c’est une équipe qui tient la route, même en Europe alors qu’on pensait qu’ils étaient cuits. Avant les deux matchs face au Sporting, tout le monde disait qu’ils n’allaient pas passer. Mais je pense sincèrement que Paris va gagner ce match ce soir, Paris est supérieur à l’OM, Mbappé va vouloir flamber comme il flambe depuis le début de la saison, et Paris dispose de trois des meilleurs joueurs au monde", explique-t-il.

"C’est le moment", "C’est possible"… la presse marseillaise y croit avant le classique

Si les Parisiens avaient l’habitude de défier leur rival avec un matelas confortable sur le plan comptable, seulement trois points séparent les deux équipes cette saison. De quoi donner du rêve à tous les supporters phocéens. C’est en tout cas ce qui ressort des journaux locaux à l’approche du grand rendez-vous de l’année. "C’est le moment", titre en Une La Marseillaise. "Les Olympiens montent à Paris avec appétit", se réjouit le quotidien provençal. L’espoir est aussi réel pour La Provence : "C’est possible" affirme le quotidien régional. Enfin Alexandre Jacquin s’attarde sur un match dans le match avec le duel qui va opposer Chancel Mbemba et Kylian Mbappé. Sans être très tendre avec la star parisienne, et sa quête d'un Ballon d’or. "Vu sa fâcheuse tendance à penser que la planète tourne autour de lui, le doute est permis", estime le journaliste.

Compo probable du PSG avec un changement de système

En revanche côté parisien, Christophe Galtier devrait passer à une défense à quatre pour la première fois de la saison. Une décision qui s'explique par la suspension de Ramos et l'absence de Kimpembe.

La compo parisienne attendue:

Donnarumma - Bernat, Marquinhos, Danilo, Hakimi - Verratti, Vitinha, Fabian Ruiz - Messi, Neymar, Mbappé

La compo probable de l'OM

Igor Tudor devrait reconduire le même onze que celui qui s'est imposé mercredi face au Sporting, en Ligue des champions.

La compo probable de l'OM

Pau Lopez - Mbemba, Bailly, Balerdi - Clauss, Rongier, Veretout, Tavares - Guendouzi, Harit - Sanchez

Coup d'envoi à 20h45

Lorient a raté l'occasion de passer en tête en concédant le nul contre Reims (0-0), Lens a doublé les Marseillais sur le podium... la concurrence est là pour le PSG et l'OM, qui s'affrontent au Parc des Princes ce dimanche soir. Coup d'envoi à 20h45.

Terrain

4-3-1-2

Ent: Christophe Galtier

99

G. Donnarumma

15
Remplacant

Danilo Pereira

14

J. Bernat

5

Marquinhos

2

A. Hakimi

8

F. Ruiz

17

Vitinha

6

M. Verratti

10
But
Remplacant

Neymar

7

K. Mbappé

30
Remplacant

L. Messi

3-4-2-1

Ent: Igor Tudor

16

P. López

3
Remplacant

E. Bailly

5

L. Balerdi

99

C. Mbemba

7

J. Clauss

30
Remplacant

Nuno Tavares

27
Remplacant

J. Veretout

21

V. Rongier

77
Remplacant

A. Harit

6

M. Guendouzi

70
Remplacant

A. Sánchez

Remplaçants

  • 1

    K. Navas

  • 18

    Renato Sanches

  • 19
    Remplacant

    (78') P. Sarabia

    L. Messi

  • 26
    Remplacant

    (24') N. Mukiele

    Danilo Pereira

  • 28
    Remplacant

    (87') C. Soler

    Neymar

  • 31

    E. Bitshiabu

  • 33

    W. Zaïre-Emery

  • 35

    I. Gharbi

  • 44

    H. Ekitike

  • 4
    Remplacant

    S. Gigot (43')

    E. Bailly

  • 8

    Gerson

  • 10

    D. Payet

  • 11

    L. Suárez

  • 12
    Remplacant

    B. Dieng (78')

    A. Sánchez

  • 17
    Remplacant

    C. Ünder (70')

    A. Harit

  • 22
    Remplacant

    P. Gueye (78')

    J. Veretout

  • 29
    Remplacant

    I. Kaboré (69')

    Nuno Tavares

  • 36

    R. Blanco

Arbitre

Clément Turpin

Possession

PSGPSG

49.7%

MARMAR

50.3%

8 Tirs cadrés 7
8 Tirs non cadrés 6
517 Passes 520
473 Passes Réussies 467
55 Duels Gagnés 45
9 Fautes Commises 16
7 Arrêts 8
6 Centres 14
7 Corners 6
26 Tacles 24