RMC Sport

EN VIDEOS : ça chauffe à Valenciennes

Valenciennes a été lourdement battu par Nantes (2-6)

Valenciennes a été lourdement battu par Nantes (2-6) - -

Lourdement battus par Nantes dimanche (2-6) et proches de la relégation en Ligue 2, les joueurs de Valenciennes ont été invectivés par leurs supporters. Notamment Jean-Christophe Bahebeck, pris à partie par certains.

La Ligue 2 se rapproche dangereusement. Valenciennes (19e), corrigé à domicile dimanche par Nantes (2-6), a désormais six points de retard sur le premier non-relégable, Guingamp (17e), à quatre journées de la fin de la saison de Ligue 1. Une situation qui a provoqué des tensions après la rencontre au Hainaut, avec des supporters nordistes qui ont empêché les joueurs de VA de quitter le stade. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour permettre aux Valenciennois de sortir du parking.

Des joueurs, dont Jean-Christophe Bahebeck, ont été invectivés par certains supporters. Le ton est monté entre l’attaquant prêté par le PSG et des personnes en contrebas. En cause, son rendement, comparé à celui Majeed Waris, arrivé à la trêve. Et le fait qu’il retourne dans le club de la capitale à la fin de saison, les supporters lui reprochant donc de vivre la situation avec détachement. Jean-Christophe Bahebeck s’en est vivement défendu.

Jean-Raymond Legrand, le président de Valenciennes, comprend l’agacement des supporters. « On va me dire que je ne devrais pas le comprendre parce que je suis président et que je dois défendre mes joueurs, a-t-il expliqué. Mais je pense qu’aujourd’hui, on est tous mécontents de ce qu’on a vu au stade du Hainaut. Donc le mécontentement en chantant, en criant, en bloquant les voitures… Mais physiquement, il n’y a pas eu d’attaque. Il ne faut surtout pas que ça aille jusque-là. Je n’ai pas vu de choses physiques. On a bien vu un coup sur une voiture, mais sur une jante. C’est pas dramatique non plus, la voiture n’est pas abîmée. C’est vrai que c’est dur, mais c’est dur aussi pour les supporters et il faut le savoir. »

La rédaction