RMC Sport

Evian TG : Correa vers la sortie ?

Pablo Correa

Pablo Correa - -

Pablo Correa, l’entraîneur d’Evian-Thonon-Gaillard, pourrait être démis de ses fonctions ce lundi par les dirigeants haut-savoyards. Le nom d’Alain Boghossian circule comme possible successeur de l’Uruguayen.

Sera-t-il le premier entraîneur de Ligue 1 à être remercié ? Pablo Correa, le coach d’Evian-Thonon-Gaillard (18e), risque de ne pas s’éterniser sur les rives du Lac Léman. La troisième défaite des Haut-Savoyards en quatre matchs de Ligue 1, samedi à Ajaccio (0-2), est semble-t-il celle de trop pour les dirigeants du club, très agacés… Ont-ils déjà pris la décision de débarquer le technicien uruguayen, qui avait pris la succession de Bernard Casoni le 2 janvier dernier ? Des informations convergent ce dimanche soir sur ce thème. Malgré différentes sollicitations, aucun membre du club n’a souhaité s’exprimer.

Avant l’été, le bilan de Pablo Correa était positif. L’ex-entraîneur de Nancy avait emmené l’ETG à la 9e place de Ligue 1, un joli rang pour un promu, avec 12 points d’avance sur le premier relégable. Bernard Casoni, l’homme des deux titres (National en 2010, Ligue 2 en 2011) était lui parti alors que l’équipe pointait à la 11e position avec 4 points d’avance sur le 17e. Mais depuis ce semestre réussi, l’ambiance est morose. Déjà conscient que le club était en danger après les deux défaites initiales (Bordeaux puis Brest), qui suivaient une série de 5 échecs en 6 matchs de préparation, le président Patrick Trotignon a réuni huit joueurs cadres avant le match face à Lyon le 24 août dernier…

Boghossian actionnaire, comme « Zizou » et « Liza »

Les joueurs en question ont alors évoqué devant lui les problèmes du groupe, notamment le manque de communication du coach ou encore la pauvreté des séances. Pablo Correa avait entendu les doléances et avait semble-t-il évolué dans son management puisque dans la foulée, Evian s’était repris face à Lyon (1-1). Mais le voyage à Ajaccio, et la défaite, ont confirmé que le mal était profond. En ouverture de la trêve internationale, les dirigeants réfléchissent donc sérieusement à trancher dans le vif, sans pour le moment avoir sous la main une solution de rechange.

Dans l’urgence, Pascal Dupraz, le directeur sportif, assurerait l’intérim. Une rumeur fait état d’une arrivée éventuelle d’Alain Boghossian. Le champion du monde 1998, ex-entraîneur adjoint de Laurent Blanc en équipe de France, est une connaissance du club. Il fait en effet partie des actionnaires « célèbres » de la SASP comme Zinedine Zidane ou Bixente Lizarazu. Pablo Correa, lui, ne dirigerait pas la séance d’entraînement prévue ce lundi après-midi (16h30) au centre d’entraînement de Port Pinard à Evian. L’international tchèque David Jarolim doit aussi être présenté. Avec quel entraîneur à ses côtés ?

Edward Jay