RMC Sport

Evian TG-OL : Lacazette, fallait pas l’énerver

Alexandre Lacazette

Alexandre Lacazette - AFP

Comme jeudi face à Reims à Gerland, où il fut à l’origine du but de la victoire à la dernière seconde, Alexandre Lacazette a sauvé l’OL d’un mauvais pas sur la pelouse d’Evian TG avec un doublé dans les dix dernières minutes. Et Lyon a encore gagné (3-2).

Il ne faut pas vexer Alexandre Lacazette. On se souvient qu’après ne pas avoir été retenu en équipe de France pour affronter le Portugal et l’Arménie, le Lyonnais s’était sérieusement « fâché », se défoulant sur les pauvres Lillois, laminés par un triplé de l’attaquant des Gones (3-0).

Ce dimanche, au Parc des Sports d’Annecy, Alexandre Lacazette était encore un peu contrarié. Trois jours plus tôt, son but salvateur inscrit à la 91e minute face à Reims (2-1) lui avait été accordé, avant de lui être finalement retiré au profit du malheureux Johny Placide, contre son camp.

L’OL reste sur le podium

Pas de 12e but pour le jeune Lyonnais ? Tiens donc. Pour la peine, Evian-TG, malgré deux pions de « Papy Barbosa », 38 ans (28e, 64e), allait en prendre deux d’Alexandre « Zorro » Lacazette. Alors que l’OL était mené 2-1 à dix minutes de la fin, l’international a en effet renversé la vapeur grâce à un doublé express (91e, 94e sp).

« C’est notre leader d’attaque, c’est le meilleur buteur du championnat donc c’est vrai qu’il y a une petite dépendance, reconnaît Hubert Fournier, l’entraîneur de l’OL. Mais c’est comme dans beaucoup d’équipes. Le Real Madrid est dépendant de Cristiano Ronaldo. Alors Lacazette n’est pas Cristiano Ronaldo, mais à notre niveau, il est très important. Il a fait preuve d’une grande maturité puis d’un grand sang-froid. C’est une bonne réponse par rapport au dernier penalty loupé à Geoffroy-Guichard. »

Résultat, trois points presque inespérés pour l’OL, qui reste sur le podium, avec un point d’avance sur Saint-Etienne. Mais aussi les 12e et 13e buts de Lacazette, qui assoie un peu plus sa suprématie sur le classement des meilleures gâchettes du championnat. Fallait pas l’énerver !