RMC Sport

FC Nantes: dégradations et tags menaçants contre Kita à la Beaujoire

Le FC Nantes a découvert ce samedi des tags malveillants et menaçants, recouvrant la boutique du club et les murs de son stade: "Casse toi Kita", "Tu ne seras jamais tranquille" ou encore "La rénovation... ou la mort". Le club va déposer plainte et demander l'ouverture d'une enquête.

Des messages "inquiétants et inadmissibles". Ce samedi matin, le FC Nantes a découvert que sa boutique et les murs de son stade ont été recouverts par des tags: "Casse toi Kita", "Tu ne seras jamais tranquille", "La rénovation... ou la mort...", "Trop d'erreurs, maintenant la mort". "Ces actes sont comme le signe d'un dialogue impossible avec une opposition, qui n'hésite pas à dégrader les biens du club, à invectiver les dirigeants et même aujourd'hui à prononcer des menaces de mort", a réagi le club dans un communiqué.

A Nantes, de nombreux groupes de supporters sont positionnés contre le projet du nouveau stade, qui doit voir le jour en 2022-2023, porté par Waldemar Kita et un opérateur immobilier, avec le soutien de la ville. Ils prônent, eux, une rénovation de la Beaujoire. Le 19 mai dernier, une manifestation organisée à Nantes contre le nouveau stade avait réuni 1.500 personnes à l'initiative de La Brigade Loire, le principal groupe de supporters des Canaris.

"Le FCN espère que les auteurs de ces menaces sauront revenir à la raison et rejoindre le débat d'idées", a souligné le club, précisant toutefois que "devant la gravité des faits, le club va déposer plainte et demander l'ouverture d'une enquête". Le club a découvert ces tags alors qu'il organisait samedi matin à la Beaujoire une journée consacrée aux jeunes handballeurs. "Le FC Nantes est consterné par une telle violence alors qu'il ouvre ses portes aux enfants et familles pour un moment festif", a-t-il déploré.

RR