RMC Sport

Fekir en sauveur, Kongolo en plein calvaire: les notes d'OL-Monaco

Au terme d'un match rythmé et longtemps indécis, l'Olympique Lyonnais est venu à bout de l'AS Monaco, en ouverture de la 9e journée de Ligue 1 (3-2). Auteur d'un doublé, Nabil Fekir a joué les sauveurs, alors que Terence Kongolo a symbolisé les errements défensifs du club du Rocher.

OL

Nabil Fekir

Le capitaine avait très, très bien commencé le choc face à l’ASM, en trouvant au second poteau Mariano (11e, sa 3e passe décisive de l’exercice) puis en inscrivant le 2e but en trompant Subasic du pied gauche (23e), son 6e but de la saison. S’il a un peu décliné en seconde, s’il a semblé perdre ses nerfs après une faute non sifflée de Glik – et s’il aurait pu compter une autre passe décisive si la tête de Tousart n’avait pas heurté le poteau – il est surtout allé chercher les trois points en patron, en provoquant un coup franc, qu’il a lui-même transformé (90e+5). Un match en forme de réponse à son absence pour le dernier rassemblement des Bleus.

A lire aussi >> Le live d'OL-Monaco

Mariano

Le Brésilien a été dans son registre, celui d’un attaquant plus performant dans la surface que dans la construction du jeu, même s’il est impliqué sur l’action menant au but de Fekir. S’il a encore marqué en Ligue 1 (son 7e but), il a fait preuve de beaucoup d’agressivité. Il aurait pu marquer deux buts de plus si les poteaux gauche (9e) et droit, sur coup franc (72e), de Subasic ne s’y étaient pas opposés.

Bertrand Traoré

Remplacé à l’heure de jeu par Memphis Depay, il n’a pas livré une prestation enthousiasmante. Il n’a pas toujours fait les bons choix et, techniquement, a eu beaucoup trop de déchet. Auteur de passes hasardeuses, et pas une seule frappe cadrée sur les trois qu’il aura tenté dans le match.

Les notes de l'OL :

Lopes 6,5

Tete 6

Diakhaby 4

Yanga-Mbiwa 4

Mendy 5 (remplacé par Marcal)

Ndombele 5 (remplacé par Maolida, 79e)

Tousart 6

Aouar 6

Fekir 9

Bertrand Traoré 4 (remplacé par Depay, 59e)

Mariano 7

MONACO

A lire aussi: Jardim coupe l'interview de Lopes

Terence Kongolo

Il est défenseur central de formation. Mais même à un poste inhabituel de latéral gauche pour lui, il aurait dû faire mieux, notamment pour sa première titularisation de la saison en Ligue 1. Pas attentif sur le premier but lyonnais, où Mariano lui grille la politesse, encore en retard sur Fekir sur le deuxième, il trouve Keita Baldé dans le rond central pour la première égalisation de l’ASM. Trop peu pour sauver sa soirée cauchemar.

Adama Traoré

Comme Terence Kongolo, il disputait ses premières minutes de la saison en Ligue 1 et comme titulaire. Dans le dur, comme toute son équipe pendant 20 grosses minutes, c’est lui qui a haussé le ton et secoué le cocotier monégasque. Son abattage a permis de rééquilibrer les débats alors que la doublette Tousart-Ndombele semblait avoir pris le contrôle du milieu de terrain. Sa frappe, terrible, toute en puissance, témoigne bien de sa hargne. Il rate la balle de match, seul face à Lopes (64e). Félicité par Jardim au moment de son remplacement par Tielemans (80e).

Thomas Lemar

A Monaco ce vendredi soir, on a beaucoup vu Adama Traoré, beaucoup vu aussi Rony Lopes… mais beaucoup moins Thomas Lemar. L’habituel dépositaire du jeu de l’ASM a un rendement très discret, a perdu beaucoup de ballons (11) et n’a pas vraiment pesé dans les débats. L’international français peine à retrouver la forme et ça s’est encore vu sur ce match. Remplacé par Boschilia (88e).

Les notes de Monaco :

Subasic 4

A. Touré 4,5

Jemerson 4,5

Glik 4

Kongolo 3

Meité 5

Moutinho 5

Lemar 4,5 (remplacé par Boschilia, 88e)

A. Traoré 7 (remplacé par Tielemans, 79e)

Lopes 6

K. Baldé 5,5 (remplacé par Carrillo, 90e)

A.D