RMC Sport

Feu vert pour le rachat de l'OGC Nice !

L'Autorité de la concurrence (ADLC), qui étudiait le rachat de l'OGC Nice par le milliardaire anglais Jim Ratcliffe, a donné ce mercredi son autorisation pour l'opération.

C'était une étape administrative que l'OGC Nice et ses supporters attendaient avec impatience. La voilà enfin passée. L'Autorité de la concurrence a donné ce mercredi son feu vert pour le rachat du club azuréen par le milliardaire anglais Jim Ratcliffe.

"Le 22 juillet 2019, le groupe Ineos a notifié à l'Autorité de la concurrence son projet de prise de contrôle de la SASP Olympique Gymnaste Club de Nice Côte d'Azur, qui gère le club de football OGC Nice, explique l'instance dans un communiqué. Par une décision rendue ce jour, l'Autorité autorise l'opération sans conditions particulières."

Un oui, sans aucune condition particulière

Et de préciser le processus de réflexion : "C'est la première fois que l'Autorité se penche sur une opération dans le secteur des clubs de football. La Commission européenne n'a pas eu non plus encore l'occasion d'examiner une telle opération sous l'angle du droit de la concurrence. L'Autorité s'est donc attachée à déterminer les marchés pertinents sur lesquels sont actifs les clubs de football en France."

Marchés qui ne seront selon elle pas perturbés par l'entrée en jeu d'Ineos. "L'Autorité a constaté qu'à l'issue de l'opération, la nouvelle entité ne détiendra qu'une position très limitée sur les différents secteurs d'activités des clubs de football professionnel, et en particulier sur le marché du transfert des joueurs professionnels, et a donc autorisé ce rachat sans le soumettre à des conditions particulières."

On retiendra donc que le club va officiellement pouvoir passer entre de nouvelles mains - pour une centaine de millions d'euros - et finaliser dans les prochains jours les différents transferts à l'étude, pour renforcer l'effectif de Patrick Vieira.

CC