RMC Sport

Garcia : « Ce n’est pas une bonne soirée »

Rudi Garcia

Rudi Garcia - -

Entre déception et incompréhension, Rudi Garcia regrette la physionomie du match perdu à Rennes (2-0). Pour l’entraîneur du LOSC, Lille méritait de s’imposer. Mais le manque de réalisme de ses joueurs leur a coûté cher.

Rudi, quel est le sentiment général après cette défaite ?

On a l’impression qu’en ce moment, on est maudit, la réussite nous fuit. On frappe le poteau en 1ère période, la barre en seconde. Deux occasions qui auraient pu, ou nous mettre devant au score, ou nous permettre de revenir. Alors que Rennes n’a pas eu beaucoup d’occasions, ils ont frappé deux fois au but et ils ont marqué. C’est comme ça, il faut faire le dos rond en ce moment et tout faire pour inverser la tendance.

A la mi-temps, vu la maitrise, on se demandait comment ce match aurait pu vous échapper…

On aurait bien aimé mener à la pause comme on le méritait je pense. Mais un match, ça dure 95 minutes. Malheureusement, il y a eu des faits de jeu qui nous ont été défavorables, y compris aussi la sortie de notre capitaine (Rio Mavuba, ndlr). Il a mal au genou. Est-ce qu’il a pris un coup ? Je ne sais pas. Mais il ne pouvait pas continuer. Ce n’est pas une bonne soirée, c’est clair.

Ce match est-il encourageant ?

Oui, on a fait plutôt un bon match. Mis à part qu’on aurait dû mener au score, on a eu les occasions, on a manqué d’efficacité. Puis malheureusement, Rennes est passé devant. A force de ne pas marquer, on s’expose à ce qui nous est arrivé. Encore une fois, il ne faut pas accabler les joueurs, ils ont donné le maximum, on a plutôt bien maitrisé notre sujet pendant une heure. Après le but, c’était un peu plus compliqué, un peu moins posé comme football, mais on avait aussi beaucoup d’attaquants sur le terrain, et pour la construction de nos actions, c’était plus compliqué.

Avez-vous été surpris par la façon dont Rennes a joué ce soir, un peu recroquevillé ?

Non, pas spécialement. C’est une équipe qui est bonne en contre, on savait que ça pouvait être une stratégie de notre adversaire.

Que s’est-il passé sur votre expulsion ?

Je n’en avais pas après le corps arbitral, j’en avais après les évènements contraires, la malchance. Mais c’est comme ça : une salle soirée …

C’est difficile pour préparer la Ligue des Champions ?

Non, c’est bien qu’on joue en Ligue des Champions, c’est une bonne chose. On va sortir du championnat où on est en déficit de points et on va tout faire pour montrer que, malgré les difficultés actuelles, les blessés, on va être capable de faire un résultat à Valence. Ça va être notre objectif.