RMC Sport

Gignac, la métamorphose

-

- - -

Avant de recevoir Saint-Etienne ce samedi (19h) lors de la 24e journée de Ligue 1, les joueurs phocéens sont revenus cette semaine sur le retour en très grande forme de l’ancien Toulousain.

« Il en a pris plein la gueule. » Gignac, ce sont ses partenaires qui en parlent le mieux. Lorsque Rod Fanni pose ses valises à Marseille au mois de décembre, l’attaquant olympien est dans l’œil du cyclone. Ses statistiques faméliques (1 but en championnat) associés au montant de son transfert (15 M€) en font la cible privilégiée des critiques. « Même si on attend beaucoup de lui, ça a été peu loin, juge l’ancien Rennais. Les gens ont été trop durs avec lui. »
L’intéressé, lui, encaisse en silence. Jusqu’au 11 janvier où il se présente pour la première fois face aux médias : « Je peux vous dire que je suis très costaud dans ma tête, annonce-t-il. Il n’est pas possible que je ne réussisse pas à l’OM. » Des paroles aux actes, « Dédé » Gignac, repositionné sur côté gauche, renverse la vapeur en moins d’un mois.
Auteur de 5 buts en autant de matches, il est en passe de réussir son pari : « Il a une grosse envie de revanche, note Rod Fanni. On le sent plus relâché. » Edouard Cissé pense la même chose. « Il a toujours été cool mais il se sent désormais plus légitime », reconnaît le milieu de terrain marseillais.

Cissé « On le recherche constamment »

Mais comment expliquer cette métamorphose ? « Depuis le début de l’année, il est mieux sur un plan athlétique, observe Didier Deschamps. Il peut répéter les efforts. Il a aussi trouvé de la complémentarité avec les joueurs qui sont à côté de lui. » Paradoxalement, c’est donc dans une position plus éloignée du but que l’ancien Toulousain a retrouvé l’efficacité. « Il est plus libéré et peut décrocher, explique Edouard Cissé. Il a aussi besoin de courir. On le recherche constamment. Il a bien digéré son positionnement à gauche puisqu’il marque. »
André-Pierre Gignac reste en effet sur trois buts en deux matches. Ou plutôt, en deux succès. En cas de nouvelle victoire ce samedi face à Saint-Etienne (19h) au Stade-Vélodrome, l’OM enregistrera un troisième succès consécutif en L1, ce qui ne lui est pas encore arrivé cette saison. Une série qui portera forcément la signature de son nouveau buteur.