RMC Sport

Gillot et la longévité des coachs

Francis Gillot

Francis Gillot - -

La semaine dernière, déjà, Francis Gillot avait abordé le sujet pour mieux en rire. « Vous voulez que je parte. Soyez patient » avait-il lancé à un journaliste qui lui parlait d’une étude sur la « durée de vie » d’un entraîneur sur les bancs de Premier League. Rebelote ce vendredi en conférence de presse. Commentant les conséquences néfastes que peuvent avoir les longs contrats sur les joueurs (trop de confort…), l’entraîneur bordelais (arrivé en juillet 2011) a été interrogé sur ce même phénomène concernant les entraîneurs. « Est-ce qu’un contrat long pour un entraîneur peut être néfaste aussi ? Bien sûr » a souri Gillot, avant de poursuivre : « un entraîneur souvent, c’est deux ans. Deux ans parce qu’après, on voit tous les défauts, on ne voit plus les qualités… » Le coach bordelais est sous contrat jusqu’en juin 2015 mais chacune des deux parties (le club et lui-même) a la possibilité d’y mettre fin en juin de cette année.

OS