RMC Sport

Gourcuff : « Envie de poursuivre l’aventure »

L'entraîneur des Merlus a prolongé son contrat jusqu'en 2014 avec la formation morbihanaise.

L'entraîneur des Merlus a prolongé son contrat jusqu'en 2014 avec la formation morbihanaise. - -

Christian Gourcuff a prolongé son contrat avec le FC Lorient. L’entraîneur des Merlus, lié désormais au club breton jusqu’en 2014, évoque les raisons de sa prolongation et ses ambitions pour le club.

Christian, pourquoi avez-vous prolongé avec le FC Lorient ?
Il était assez logique que je continue l’aventure. On a des ambitions affirmées sans être démesurées. S’installer en Ligue 1 était quelque chose de difficile il y a quelques années. Maintenant, c’est différent…

En quoi la situation du FC Lorient est elle différente ?
Trois choses ont changé : les perspectives en termes d’infrastructures avec la construction d’un nouveau centre d’entrainement. Ensuite, au niveau des dirigeants il y a une vraie ambition bien structurée dans un esprit de continuité. Enfin, la qualité du travail que je peux effectuer ici, avec un groupe qui a envie de progresser au quotidien.

Pourtant, en juin dernier vous souhaitiez quitter les Merlus qu’est ce qui vous a fait changer d’avis ?
L’enthousiasme, le bon esprit qui règne dans le groupe cette année et l’ambition de la nouvelle équipe dirigeante. Il ne faut pas rêver non plus… Pour Lorient, ça sera toujours difficile même si notre budget sera revu à la hausse. Notre identité de jeu on l’a déjà. Désormais, il faut trouver notre identité de fonctionnement. Il en faut un qui soit raisonnable et ambitieux à la fois, avec toujours l’envie de progresser.

Pourquoi avoir officialisé votre prolongation aussi tôt ?
C’est une question de responsabilité par rapport aux joueurs, au staff. J’avais bien conscience que je ne pouvais pas attendre le mois de mai pour me prononcer. C’est aussi une question d’envie, je ne prolonge pas contraint et forcé. Contrairement à juin où j’étais resté contraint et forcé, cette fois j’ai vraiment envie de poursuivre l’aventure.

Vous signez une prolongation jusqu’en 2014, c’est une belle marque de confiance de la part de vos dirigeants…
Au delà des aspects contractuels, il y a autre chose qui m’unit au club. Le plus important, c’est de continuer l’aventure. C’est le président qui a fixé la durée du contrat… Il est vrai que dans le football actuel, il est unique de voir des prolongations de cette durée. Ça me touche et me rassure sur la confiance qu’il m’accorde. Mais il n’y a pas que moi, c’est une continuité pour les joueurs, le staff et surtout pour les joueurs du centre formation qui voient ainsi la ligne directrice du club.

Votre parcours à Lorient n’est pas sans rappeler celui de José Arribas qui était resté 16 ans à Nantes.
Je ne sais pas… À Rennes j’avais signé un contrat à longue durée et au final je ne suis resté qu’une courte période. Mais il est vrai qu’à la fin, ma longévité au FC Lorient sera quelque chose d’assez unique, surtout dans un football moderne où les gens sont assez éphémères et n’effectuent que de courts passages dans les clubs.

La rédaction - Y.A.