RMC Sport

Gourcuff, le calvaire n’en finit plus

-

- - -

Sorti à la pause face au PSG (1-0), le meneur de jeu lyonnais fait peine à voir tant son niveau de jeu est médiocre. « Il est le premier à vouloir que la saison se termine au plus vite », note d’ailleurs son ami Toulalan. Enquête sur le malaise Gourcuff.

Maladroit, à cours d’inspiration, c’est un Yoann Gourcuff complètement perdu qui végète sur la pelouse du Parc des Princes. L’ancien Girondin est hors du coup. Comme trop souvent depuis son arrivée à l’OL l’été dernier. Après 45 minutes laborieuses, Claude Puel décide d’abréger son calvaire en le sortant à la pause. Une sanction ? « Pas du tout, répond le coach rhodanien. J’ai procédé à un repositionnement tactique en passant du 4-3-3 au 4-4-2. Or Yoann ne correspond pas à ce qu’on attend d’un milieu de terrain excentré. »
Remplacé par Ederson, le milieu de terrain international (28 sélections) accuse le coup. « Il était déçu, raconte le Brésilien. Mais il m’a encouragé avant mon entrée en jeu. On a confiance en lui. Il n’y a pas de raison de paniquer. » A sept journées de la fin du championnat, sa feuille de route est pourtant très loin de ce que l’OL pouvait attendre. « Bien sûr qu’il aimerait apporter plus mais ça ne dépend pas que de lui, remarque Bafé Gomis. Yoann est un maillon de la chaîne. »

Lacombe : « Il ne va pas trop vers les autres, c’est embêtant »

Lundi matin, lors d’une séance de dédicaces organisée par l’équipementier de l’OL sur les Champs-Elysées, le joueur âgé de 24 ans a pu constater que sa cote de popularité ne s’était pas complètement évaporée. Ovationné par les fans, tout comme Lisandro, Gourcuff est apparu détendu et souriant. Mais au sein de l’effectif des Gones, l’ancien Milanais, star à Bordeaux, n’a pas encore réussi à briser sa carapace pour s’imposer comme le patron (technique au moins) de l’OL. « Il doit faire beaucoup plus, surtout dans le jeu offensif, avançait dimanche soir Bernard Lacombe, le conseiller du président Aulas, sur M6. Il est réservé et ne va pas trop vers les autres, ça c’est plus embêtant. Mais tout le monde essaie de l’aider. »
Très proche de lui, Jérémy Toulalan reconnaît que la première saison de son ami n’est pas une franche réussite. « Il vit une situation qui n’est pas facile, confesse l’ex-Nantais. C’est le premier à vouloir que la saison se termine au plus vite. Soyons patients avec lui, laissons-lui le temps. Beaucoup de grands joueurs ont eu du mal lorsqu’ils sont arrivés à Lyon. Et puis on lui parle beaucoup de son transfert qui est le plus important de l’histoire du club (Ndlr : 25M€)… » Yoann Gourcuff serait-il perméable à la pression ? Une chose est sûre, la saison prochaine, il n’aura plus d’excuses.

AB et RP