RMC Sport

Hoarau : « On veut finir sur le podium »

Guillaume Hoarau (ici contre Lorient) a débuté 2011 par un probant succès contre Lens.

Guillaume Hoarau (ici contre Lorient) a débuté 2011 par un probant succès contre Lens. - -

Auteur d’un doublé pour le premier match de l’année contre Lens (5-1) en Coupe de France, l’attaquant parisien affiche ses ambitions personnelles et collectives pour cette seconde partie de saison.

Guillaume Hoarau, Paris a bien commencé l’année et vous avec…

Le soleil de la Réunion pendant la trêve m’a fait du bien. On avait terminé 2010 sur une défaite. On a fait un bon match contre Lens. C’est de bon augure pour la venue de Sochaux samedi. On a la possibilité de faire bonne figure sur quatre tableaux. On n’en délaissera aucun. On a hâte de reprendre ce championnat parce que nous sommes encore dans le coup.

Avec quelles ambitions ?

Essayer de rester le plus haut, le plus longtemps possible. On veut finir sur le podium. Je le dis. Il faut être ambitieux. On a besoin de jouer la Ligue des champions pour franchir un palier. On a discuté pendant notre stage au Maroc. On a le potentiel pour aller chercher quelque chose. On se l’est dit. On travaille pour.

Paris peut-il encore s’écrouler ?

On ne se pose pas de questions. On commence vraiment à bien se connaître. On avance. On recommence à faire peur à nos adversaires. Notre pire ennemi, c’est nous-mêmes. On fait attention à tout. Il faut savoir endosser cette panoplie de leader, d’équipe forte. On sera attendus. On en est tous conscients. Le plus dur commence. On est sur de bons rails. A nous de rester dans le bon wagon.

Qu’attendez-vous à titre personnel de cette nouvelle année ?

De faire mieux que la première partie de saison. Je peux faire encore plus. Il y a eu des hauts et des bas. Je vais aussi essayer de marquer le plus de buts possible et aider l’équipe à atteindre ses objectifs. J’aimerais bien jouer la Ligue des champions avec le PSG.

« Nenê mérite amplement la sélection du Brésil »

Etes-vous perturbé par la possible arrivée de nouveaux investisseurs ?

Non pas du tout. On voulait savoir où ça en était. Le président est venu nous annoncer il y a quelques temps qu’il y allait y avoir de nouveaux investisseurs. Au moins, les choses sont claires d’autant que ça concerne l’avenir du club. On préfère que le président nous en ait parlé plutôt qu’on l’apprenne dans la presse 

Que vous inspire la situation de Stéphane Sessegnon ?

C’est un cas particulier. Il faut prendre les gants pour en parler. Je ne me permettrai pas de juger ou de prendre partie. Chacun défend sa position. Ce n’est pas toujours évident. Sa réputation est en train d’en prendre un coup malgré lui. Il vit une année difficile au PSG. On verra bien comment les choses évoluent. C’est une situation difficile à gérer pour lui.

Parlez-vous déjà du prochain France-Brésil avec Nenê ?

Pas du tout. En ce qui me concerne, il faut faire ses preuves déjà pour y aller. Rien n’est jamais acquis avec les Bleus. Mais c’est vrai que c’est un match que l’on aimerait jouer. Nenê mérite amplement d’aller en sélection avec le Brésil. Sur le plan européen voire mondial, il est loin d’être ridicule. Ce serait sympa si on pourrait se retrouver lors de ce match là.

Recueilli par MB