RMC Sport

Ibra, la métamorphose ?

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - -

Muet depuis le début de la saison, Zlatan Ibrahimovic n’a pas marqué face à Nantes (2-1). Mais ses deux passes lumineuses, à l’origine des deux buts parisiens, marquent probablement l’aube d’un changement de registre.

Trophée des champions compris, Zlatan Ibrahimovic n’a pas marqué depuis quatre rencontres avec le PSG, après la victoire de ce dimanche contre Nantes (2-1). Une première pour le Suédois depuis son arrivée dans le club de la capitale. Et pourtant Ibrahimovic est loin d’avoir fait une mauvaise prestation à La Beaujoire.

Contre Nantes, Ibrahimovic n’a pas marqué, le buteur suédois ne s’est d’ailleurs procuré que très peu d’occasions. Une frappe repoussée à la 7e minute par le portier nantais Rémy Riou, une reprise qui ne trouve pas le cadre à la 69e. Mais si Ibrahimovic est resté muet devant le but, il s’est montré plus inspiré dans l’entrejeu. L’attaquant parisien est redescendu très bas pour tenter de récupérer le cuir et le distribuer. Avec talent.

Du 9... au 9 et demi

A la 24e minute de jeu, Ibrahimovic sert parfaitement Edinson Cavani qui ouvre le score en faveur des Parisiens. Et si à la 73e minute de jeu, c’est Ezequiel Lavezzi qui redonne l’avantage au PSG, le décalage à l’origine du but est une nouvelle fois trouvé avec brio par le Suédois.

Il est évidemment un peu tôt pour considérer l’évolution comme actée mais depuis le début de saison et l’arrivée au PSG d’un pur buteur en la personne d’Edinson Cavani, Zlatan Ibrahimovic semble à l’aube d’un changement de registre. Un rôle de neuf et demi qui lui sied plutôt bien. Une drôle de reconversion pour le meilleur buteur de la saison précédente (30 buts), à qui l’on reprochait souvent de se montrer peu… altruiste.

A lire aussi :

>> Paris se lance dans la douleur

>> Nantes-PSG : les notes

>> Lille-ASSE : Sale semaine pour les Verts

Jérémy Bilinski